Isabelle Vitari : Le confinement lui a permis de se rapprocher de sa fille

Isabelle Vitari : Le confinement lui a permis de se rapprocher de sa fille
Si le confinement a été fatal pour certaines relations, il a plutôt été salvateur pour d'autres. Après deux mois de confinement avec son chéri et ses enfants, Isabelle Vitari a réussi à se "reconnecter" avec sa fille aînée Joséphine.

Isabelle Vitari sera bientôt à l’affiche d’une fiction sur France 3 et à cette occasion, elle a accordé un entretien à Paris Match. Sans filtre, l’actrice a parlé de son confinement et des difficultés rencontrées au début de cette période inédite. Elle a notamment confié qu’il lui a fallu du temps pour s’adapter à cette réalité.

J’ai ressenti un état de choc. Cela a duré trois semaines. Je ne faisais qu’acheter à manger, faire la cuisine, le ménage et m’occuper des enfants. Je me disais qu’il fallait que je prenne de la hauteur, que je relativise, je ne ressentais plus rien. Mon cerveau s’est mis en mode survie. Et puis au fil des semaines, je me suis réouverte au monde, je me suis détendue, j’ai lu…

Malgré ce démarrage difficile, Isabelle Vitari a tout de même fini par trouver ses marques et mieux, elle a réussi à tirer profit de cette situation. La jolie brune a expliqué avoir pris plaisir à créer de nouvelles activités avec ses deux plus jeunes enfants.

« Je me suis rapprochée de ma fille »

Ces deux mois ont eu un autre bénéfice non-négligeable pour Isabelle Vitari, elle s’est rapprochée de sa fille aînée Joséphine, 15 ans. La comédienne de 42 ans a détaillé :

Nous étions à la campagne, les plus petits ne se rendaient pas compte de la situation, ils se sentaient en sécurité. Mais pour la grande ça a été plus difficile d’être éloignée de ses copines ! Avec le confinement je me suis rapprochée de ma fille. Ces dernières années étaient assez tendues entre nous. Elle ne cherchait plus la guerre et j’ai appris à me détendre aussi.

Cette nouvelle complicité, les internautes en ont été témoins sans même le savoir. En effet, l’adolescente a assisté sa mère quand celle-ci a commencé à publier des vidéos sur les réseaux sociaux.

Elle m’a beaucoup aidée sur les petites vidéos que je postais sur Instagram, elle est très douée. Elle a beaucoup gagné en maturité, on s’est reconnectées. De ce côté-là, cela restera un très beau souvenir.

Merci le confinement !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :