Hélène Darroze : ses rares confidences sur sa maternité tardive

Hélène Darroze : ses rares confidences sur sa maternité tardive
Invitée de Quotidien ce mardi 11 février, la célèbre chef a expliqué pourquoi elle a dû attendre l’âge de 40 ans pour connaître les joies de la maternité.

En 2007 Hélène Darroze a eu le bonheur de tenir pour la première fois dans ses bras Charlotte, sa première fille, adoptée au Vietnam. Deux ans plus tard, la chef a accueilli Quiterie dans les mêmes conditions. Cette démarche, la quinquagénaire la doit à son amie, Laetitia Hallyday, qui l’a guidée dans ce choix. Ce mardi 11 février, Hélène Darroze est revenue sur sa maternité tardive face à Yann Barthès, sur le plateau de Quotidien.

« Je n’avais pas les moyens de payer deux nounous »

Invitée de l’émission de TMC avec les autres jurés de Top Chef, Hélène Darroze a évoqué la place des femmes dans ce métier très masculin. Cette année, seulement trois femmes participeront à la compétition. Selon la chef étoilée, ce phénomène serait dû à des « blocages » dans la tête des femmes :

C’est un métier qui n’est pas facile c’est clair, mais peut-être que certaines femmes ne s’autorisent pas non plus d’avoir une vie de maman différente, une vie de femme différente…

A-t-elle expliqué avant d’évoquer son chemin de vie :

J’ai été maman à 40 ans parce qu’avant c’était difficile pour plein de raisons parce que j’étais sur le terrain, parce que j’avais pas les moyens de me payer deux nounous parce qu’il faut avoir deux nounous.

A-t-elle conclu.

Fière de son parcours et heureuse d’avoir pu conjuguer maternité et vie professionnelle bien remplie, Hélène Darroze rêve de voir d’autres femmes se libérer de croyances limitantes pour suivre sa trace et révolutionner le monde de la cuisine.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :