Gilles Verdez : Cette addiction qui lui a fait perdre beaucoup d’argent

Gilles Verdez : Cette addiction qui lui a fait perdre beaucoup d’argent
Sur le plateau de TPMP, le chroniqueur Gilles Verdez a bien voulu se confier sur une ancienne addiction qui lui a coûté beaucoup d’argent.

Ce mercredi 23 février 2022, les chroniqueurs de Touche pas à mon Poste ont pu prendre la parole sur le sujet des addictions. Ainsi, Gilles Verdez a pu confier avoir développé une addiction aux courses hippiques par le passé.

TPMP : Gilles Verdez tente de faire des pompes... et chute !
Gilles Verdez @C8

Une passion qui lui a coûté gros

L’addiction aux courses hippiques est apparue très rapidement après que Gilles Verdez a commencé ses premiers paris.

J’ai eu une addiction, dont je n’ai jamais parlé, aux jeux. Aux courses, au PMU, aux tiercés. C’est piégeant parce que vous jouez sur un cheval, après des couplés, il y a une course, puis dix courses… Vous mettez de l’argent. Et comme vous avez des tuyaux, j’avais des renseignements. On commence à gagner. Je gagnais de l’argent. Je me suis trouvé à gagner beaucoup d’argent. Je jouais sur les courses de toutes les réunions. Moi, c’était le trot. Et vous vous retrouvez à la tête d’un montant qui grimpe considérablement. Pour tout vous dire, à un moment, ça va paraître beaucoup, j’avais gagné à partir d’un euro 7.500 euros. Ce qui est une somme énorme.

a-t-il déclaré.

Forcément, remporter une telle somme en si peu de temps, cela donne envie de retenter l’expérience dans l’espoir de cumuler davantage de gains. Malheureusement, cela ne s’est pas passé comme prévu.

Je n’ai pas pu m’arrêter et un jour j’ai joué sur un cheval, au trot, qui devait gagner. Je le vois encore. Il a perdu. J’avais joué à 10 contre 1, j’avais 75.000 euros qui devait m’arriver. J’étais sûr de mon truc. J’ai mis 7.500 euros.

Le cheval s’est mis au galop et a donc été éliminé et l’argent de Gilles Verdez s’est alors envolé.

Comme j’avais un peu honte, j’avais été joué en espèces dans beaucoup de cafés. J’avais passé la matinée à jouer.

a-t-il précisé.

Benjamin Castaldi également touché par une addiction ?

Par la suite, Benjamin Castaldi a avoué avoir énormément parié lors de jeux. Si, au départ, dans ses jeunes années, les sommes qu’il perdait restaient plus ou moins raisonnables, il a fini par perdre 500 000€ à Monte-Carlo.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :