Françoise Hardy exprime sa profonde déception vis-à-vis d’Emmanuel Macron

Françoise Hardy exprime sa profonde déception vis-à-vis d’Emmanuel Macron
Voir le diaporama
1 Photos
Françoise Hardy @ Colin Max/ABACA
Françoise Hardy exprime sa profonde déception vis-à-vis d’Emmanuel Macron
Françoise Hardy @ Colin Max/ABACA

Françoise Hardy @ Colin Max/ABACA

La chanteuse Françoise Hardy, jointe par C à vous, a expliqué à quel point elle était déçue par le président de la République, sur un sujet bien particulier.

Il y a peu, Françoise Hardy a lancé un appel déchirant aux parlementaires français et au gouvernement pour qu’on l’aide à mettre un terme à sa vie.

La chanteuse souffre en effet de plusieurs cancers et ce, depuis des années. Des cancers qui la font atrocement souffrir et rendent sa vie extrêmement compliquée. Elle avait ainsi témoigné au micro de RTL le 30 mars :

Pour m’alimenter, ça prend six heures par jour. Le reste du temps, je réponds aux mails, je fais des soins médicaux importants, je suis complètement asséchée de partout à cause des rayons. Ils m’ont traversé quarante-cinq fois la tête. Ils ont brûlé mes glandes salivaires…

La proposition bloquée à cause de quelques députés

Un témoignage qui intervient dans un contexte d’actualité politique. Le 8 avril, une proposition de loin sur l’aide active à mourir a en effet été débattue. Et si l’article 1, ouvrant la possibilité à tous de demander cette aide a été voté, l’ensemble de la proposition de loi n’a pu être étudié.

Françoise Hardy @ Colin Max/ABACA
Françoise Hardy @ Colin Max/ABACA

En effet, plusieurs députés ont fait obstruction à ce projet transpartisan en déposant des milliers d’amendement et de sous-amendements juste pour retarder la procédure et empêcher son vote en une journée. La proposition de loi pourrait toutefois être reprise par le gouvernement, ce qui permettrait son retour à l’Assemblée nationale.

Françoise Hardy en veut personnellement à Emmanuel Macron

Personne au gouvernement n’a cependant exprimé pour l’instant une quelconque volonté de reprise du projet. Il est donc logique que Françoise Hardy ait exprimé sa déception le jour-même. Cette fois-ci au micro de C dans l’air, à l’égard d’Emmanuel Macron :

Je défends, tout le temps, depuis le début, quelqu’un comme Emmanuel Macron. Mais je dois dire qu’après la fermeture de la centrale de Fessenheim qui m’a beaucoup, beaucoup déçue, c’est la deuxième fois que je suis extrêmement déçue par ce qui se passe. Il y a un rapport avec le gouvernement, forcément.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :