Francis Lalanne est en colère : « Ce gouvernement, je n’ai pas peur de le dire, a du sang sur les mains »

Francis Lalanne est en colère : « Ce gouvernement, je n’ai pas peur de le dire, a du sang sur les mains »
L’artiste Francis Lalanne, qui a déjà appelé à renverser Emmanuel Macron, a une fois de plus incriminé le gouvernement pour sa gestion de l’épidémie de Covid-19 dans une vidéo sortie le 25 janvier.

Depuis les Gilets Jaunes, auxquels il avait pris part, on sent que Francis Lalanne souhaite se rebeller contre l’autorité en place en France. Et manifestement, il a passé le stade de la manifestation pacifique. Le 22 janvier 2021, dans une tribune diffusée par France Soir, Francis Lalanne a tout simplement appelé l’armée à renverser Emmanuel Macron dans un texte intitulé Appel à la mobilisation générale du peuple français contre la tyrannie.

Dans ce très long texte, quelques petits extraits comme :

Il faut à présent mettre l’État hors d’état de nuire au peuple français.

L’actuel président de la République a failli aux obligations élémentaires pour lesquelles est élu un président de la cinquième République. Il doit donc être destitué.

Francis Lalanne remet en cause la gravité du Covid

Francis Lalanne remet également en question la gravité du Covid en déclarant qu’il ne s’attaque qu’aux gens âgés ou présentant déjà plusieurs autres pathologies et que son taux de mortalité est très faible.

Ces propos font encourir à l’artiste de 62 ans jusqu’à 5 ans de prison et une amende de 75 000 euros. Cet appel au coup d’Etat a choqué mais Francis Lalanne a poursuivi sur sa lancée. Le 25 janvier, a en effet eu lieu la publication d’un entretien encore une fois accordé à France Soir. Cet ancien média a, depuis quelques mois, adhéré à des théories plus que controversées.

Il persiste et signe

Dans la vidéo, Francis Lalanne déclare donc des choses comme :

Il y a eu un mensonge de l’Etat. Le mensonge a mis en danger la vie des Françaises et des Français. Le fait d’empêcher des praticiens de prescrire certains médicaments a coûté la vie à des Françaises et des Français. Ce gouvernement, je n’ai pas peur de le dire, a du sang sur les mains.

Mais le chanteur est cependant prêt à évoluer sur ses opinions :

Je veux bien qu’on me démontre que j’ai tort.

Francis Lalanne revêtu d'un gilet jaune pour montrer sa sympathie au mouvement @Sipa
Francis Lalanne revêtu d’un gilet jaune pour montrer sa sympathie au mouvement @Sipa

Malheureusement, s’il est poursuivi et condamné pour son appel à renverser Emmanuel Macron par la force, Francis Lalanne risque de ne plus pouvoir échanger à propos de ses opinions avec beaucoup de monde.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :