EnjoyPhoenix au plus mal : Ses inquiétantes confidences

EnjoyPhoenix au plus mal : Ses inquiétantes confidences
Gros coup dur pour EnjoyPhoenix ! La jeune femme vient de poster un message extrêmement touchant sur son compte Instagram...

EnjoyPhoenix est assurément la plus populaire des Youtubeuses françaises. La jeune femme est suivie assidûment par plus de 3 millions de followers. Un chiffre incroyable qui montre ô combien la Lyonnaise compte pour les jeunes.

C’est notamment en évoquant ses problèmes de harcèlement au lycée qu’EnjoyPhoenix a su conquérir le public. Car s’il y a bien un mot qui qualifie la jeune femme, c’est sincérité. La youtubeuse n’hésite pas à se livrer régulièrement auprès de sa communauté et même à se montrer au naturel !

EnjoyPhoenix fait de terribles confidences

Ces derniers temps, la star des réseaux sociaux semblait plus heureuse que jamais. De nouveau en couple, enchaînant les projets et les voyages, EnjoyPhoenix se montrait très épanouie. Seulement voilà, il semblerait que la réalité soit tout autre… Dans un récent post Instagram, la youtubeuse a fait savoir qu’elle était au plus mal :

Dans la vie, il est important d’essayer de trouver de la lumière dans les moments sombres. Mais souvent, dans mon cas, cette lumière est parfois bien compliquée à trouver. Je suis reconnaissante de vivre dans un pays en sécurité, d’avoir un toit au dessus de ma tête, de manger à ma faim et d’avoir des revenus stables. Mais ces derniers temps, je ne m’autorise plus à être triste.

Et celle-ci d’ajouter :

Et plus je me bride en croyant que je peux encore avancer, plus je m’enfonce. J’essaye toujours de passer du temps avec des gens, par ce que je suis incapable de rester avec moi même sans cogiter, réfléchir, penser, et finalement me créer du stress et des complications qui n’existent parfois même pas. Chaque été c’est la même chose, je fais un bilan de ma vie, et je ne me focalise que sur ces échecs qui m’ont tant blessée.

https://www.instagram.com/p/B1Ju2zPi32_/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :