Empire : La raison pour laquelle Jussie Smollet aurait organisé son agression

Empire : La raison pour laquelle Jussie Smollet aurait organisé son agression
C'est désormais en prison que dort actuellement l'acteur Jussie Smollet, de la série Empire. Il est accusé par la police d'avoir orchestré l'agression dont il disait avoir été victime fin janvier.

L’histoire avait secoué le tout Hollywood et bien plus loin. Jussie Smollet, qui interprète le rôle de Jamal dans la série Empire, avait été hospitalisé le 30 janvier dernier à la suite d’une agression raciste et homophobe. La police a pris l’affaire très au sérieux et a immédiatement ouvert une enquête. Mais au bout de trois semaines, il a été annoncé que l’acteur de 36 ans aurait monté de toutes pièces son agression car il était mécontent de son salaire. Il a été inculpé pour dépôt de fausse plainte et placé en garde à vue après s’être rendu de lui même aux autorités.

 Un homme en manque d’attention

Le site programme-tv rapporte qu’Eddie Johnson, le chef de la police de Chicago, a déclaré que l’attaque n’était en réalité qu’un « coup publicitaire » car le comédien était « insatisfait de son salaire« . Il aurait donc engagé deux frères pour mettre en scène son agression. Ces derniers ont tout avoué et sont actuellement considérés comme témoins. Les frères Osundairo ont été payés 3500 dollars par chèque, qui fait office de pièce à conviction et est en possession de la justice.

Les avocats de Jussie Smollet se sont exprimés via un communiqué :

Comme n’importe quel citoyen américain, M. Smollet a lui aussi droit à la présomption d’innocence, surtout dans une affaire comme celle-ci, où des informations vraies et fausses, ont filtré à répétition. Dans ces circonstances, nous mènerons une investigation approfondie et préparons une défense agressive.

S’il est reconnu coupable, Jussie Smollet, qui a présenté ses excuses à l’équipe d’Empire, risque trois ans de réclusion et jusqu’à 25 000 dollars d’amende.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :