Emma Smet : Pourquoi elle a du mal à assumer son nom de famille…

Emma Smet : Pourquoi elle a du mal à assumer son nom de famille…
Issue d’une famille très célèbre, Emma Smet a confié que lorsqu’elle était petite, elle n’était pas à l’aise avec cela. La jeune actrice était même prête à changer de nom de famille.

Fille d’Estelle Lefébure et de David Hallyday, Emma Smet s’est fait un nom à la télévision en interprétant le rôle de Sofia Daunier-Jacob dans la série de TF1, Demain nous appartient. Petite fille également de Johnny Hallyday et de la chanteuse Sylvie Vartan, la jolie blonde marche sur les pas de sa famille dans le monde people.

Si tout le monde est tenté de penser que cela a été plus facile pour elle, il n’en est rien. A l’occasion de la nouvelle pièce de théâtre du Jeu de la vérité, elle s’est confiée au Parisien. En effet, c’est dans les colonnes du quotidien de ce mardi 11 janvier 2022 que l’actrice a décidé de parler de ce projet. Un nouveau défi pour elle.

Emma Smet n’a pas toujours assumé son nom de famille
Emma Smet en couverture du magazine Elle en décembre 2020 aux côtés de sa mère Estelle et sa soeur Ilona / @DR/Elle

Emma Smet, sans passe-droit

La jeune femme monte sur les planches pour la première fois dans la pièce de théâtre de Philippe Lellouche. Jeu de vérité raconte les retrouvailles entre trois copains d’école, Éric, Antoine et Tom, avec Margaux, la « bombe du lycée » jouée par Emma. La jolie blonde joue notamment au côté de Sam Lellouche, le fils du célèbre acteur de 55 ans qui a décidé de remettre au goût du jour l’œuvre de son père, adaptée au cinéma en 2014. Pour obtenir ce rôle, elle avoue qu’elle a passé un casting face à quinze autres candidates.

La petite fille du rockeur explique alors :

J’ai toujours cette impression que si on me prend, c’est pour mon nom ou je ne sais quoi… Là, ce n’était pas le cas, mais j’aime bien savoir qu’on me choisit pour ce que je vaux et pas pour ce que je suis.

« Je voulais me démarquer de ce nom »

Difficile pour elle alors de se faire une place dans ce cercle d’artistes. Un héritage d’ailleurs imposant qu’elle a longtemps souhaité mettre derrière elle. Emma Smet confie :

Petite, je voulais carrément en changer, le mettre à l’envers. Sur Facebook, je ne m’appelle pas Smet mais Tems. Je voulais me démarquer de ce nom pour qu’on ne me le rappelle pas tout le temps

Depuis de l’eau a coulé sous les ponts. A aujourd’hui, la jeune comédienne assume totalement son patronyme. Celle à qui on a prétendu une relation avec Kylian Mbappé assure alors :

On me regarde, on vient me voir et on me juge par rapport à mon nom. Ça met la pression mais me donne encore plus envie de montrer que je ne suis pas là pour rien. Cette pression, j’ai appris à faire avec.

L’ancienne partenaire de Clément Rémiens dans Demain nous appartient conclue qu’elle a réussi à se forger une carapace grâce à son nom de famille.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :