Elon Musk : Le fondateur de Tesla révèle être atteint du syndrome d’Asperger

Elon Musk : Le fondateur de Tesla révèle être atteint du syndrome d’Asperger
Le 8 mai, dans l’émission Saturday Night Live, Elon Musk a révélé être atteint du syndrome d’Aperger, qui se caractérise par des difficultés dans les interactions sociales.

Elon Musk a décidé de révéler le 8 mai qu’il était atteint du syndrome d’Asperger. Présentateur exceptionnel du Saturday Night Live, il s’est exprimé sur le sujet :

Écoutez, je sais bien que je dis ou je poste des choses étranges, mais c’est juste la façon dont travaille mon cerveau. À toutes les personnes que j’ai pu offenser, je dis :  « J’ai réinventé la voiture électrique et j’envoie des gens sur la planète Mars à bord d’une fusée. Vous pensez vraiment que j’allais être un gars détendu et normal ? »

« Pas diabolique mais seulement incompris »

Le syndrome d’Asperger peut être détecté par des difficultés sociales, un manque d’empathie, un mutisme inexpliqué ou encore l’absence de second degré. Il est régulièrement accompagné d’une intelligence supérieure à la moyenne. Elon Musk a assuré « ne pas être diabolique mais seulement incompris ».

Elon Musk @Getty Images
Elon Musk @Getty Images

Il s’est ensuite vanté d’être la « première personne avec Asperger » à présenter le Saturday Night Live. Ou du moins « la première à l’admettre ». Les spectateurs présents dans le studio ont applaudi cette déclaration mais les internautes ont ensuite affirmé que cette information était fausse puisque le comédien Dan Aykroyd, atteint du syndrome d’Asperger et de Gilles de la Tourette, l’a déjà fait.

Elon Musk plaisante au sujet de son Asperger

Il a utilisé son monologue de présentation pour faire cette révélation dès le début de l’émission :

Je n’ai pas toujours beaucoup d’intonation ou de variation dans ma façon de parler… ce qui, m’a-t-on dit, fait une bonne comédie.

Elon Musk a déjà été menacé plusieurs fois de poursuites judiciaires à cause notamment de ses tweets. Sa révélation au sujet du syndrome d’Asperger va peut-être permettre de calmer ces critiques virulentes. Et ce, puisqu’elle apporte un jour nouveau aux agissements du milliardaire.

Dans le même monologue, le patron de Tesla a plaisanté sur le nom de son fils né l’année dernière. L’annonce du prénom avait attiré des moqueries puisque l’enfant a été nommé X Æ A-12 Musk.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :