Dua Lipa : un paparazzo porte plainte contre la chanteuse

Dua Lipa : un paparazzo porte plainte contre la chanteuse
Un paparazzo new-yorkais a porté plainte contre la chanteuse Dua Lipa après que celle-ci a posté ses photos sur son compte Instagram sans sa permission ou autorisation.

Le paparazzo Robert Barbera a porté plainte contre Dua Lipa pour avoir publié ses photos sur son compte Instagram. Ce dernier affirme que la chanteuse a commis une violation du droit d’auteur en postant des photos qu’il a prises d’elle en juillet 2018. Les photos en question montrent Dua Lipa avec un pull noir portant le mot « Heroes » en grosses majuscules.

Le paparazzo réclame des dommages-intérêts

Le paparazzo assure que Dua Lipa a bénéficié financièrement de la publication de ses photos protégées par le droit d’auteur.

Sans la permission ou l’autorisation du demandeur, le défendeur a volontairement sélectionné, copié, stocké et affiché chacune des photographies protégées par le droit d’auteur du demandeur. Sur la base d’informations et de convictions, les infractions ont augmenté le trafic vers le compte et, à leur tour, ont amené le défendeur à réaliser une augmentation des revenus générés par les évènements promotionnels du défendeur et la vente des œuvres musicales du défendeur.

Robert Barbera allègue qu’après avoir découvert les photos sur le compte Instagram de Dua Lipa en juin 2019, il a alors tenté de résoudre l’affaire en dehors des tribunaux. Cependant, « la communication s’est ralentie avant de s’arrêter ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DUA LIPA (@dualipa)

Le paparazzo réclame désormais des dommages-intérêts. Il demande également le remboursement de ses frais de justice et l’interdiction d’utiliser ses photos.

Une deuxième plainte pour Dua Lipa

Ce n’est pas la première fois que l’ex d’Anwar Hadid est poursuivie pour le même fait. En 2021, Integral Images a porté plainte contre Dua Lipa pour avoir posté une photo d’elle-même prise par l’un de leurs paparazzi sur Instagram. Un cliché qu’elle a ensuite partagé « sans permission ni autorisation ».

Integral Images a également affirmé que Dua Lipa a profité de cette photo. La société considère que son compte Instagram est un outil de marketing pour sa musique. C’est ainsi que l’agence a réclamé 150 000 dollars de dommages-intérêts et un procès devant jury.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :