Didier Raoult : Le coût exorbitant d’un passage dans son établissement pointé du doigt

Didier Raoult : Le coût exorbitant d’un passage dans son établissement pointé du doigt
Le professeur Didier Raoult se retrouve encore un peu plus dans la panade. Deux enquêtes viennent de mettre à jour les coûts impressionnants et discutables d’un passage dans son établissement.

Qu’il est loin le temps où Didier Raoult apparaissait comme le sauveur potentiel face au Covid-19. Lorsque l’épidémie de coronavirus est arrivée en France début 2020, Didier Raoult a été le seul à clamer qu’il avait une solution avec son hydroxychloroquine. Au point que des centaines de personnes faisaient alors la queue devant son établissement marseillais pour obtenir ce traitement.

Didier Raoult @IHU
Didier Raoult @IHU

Depuis, des études ont été réalisées sur l’hydroxychloroquine prouvant sa totale inefficacité voire sa dangerosité pour certains patients atteints de troubles cardiaques. Et le professeur Didier Raoult est visé par une plainte de l’Ordre des médecins à son égard. Il risque donc d’être radié de l’Ordre des médecins. Et certains particuliers envisagent aussi de porter plainte contre lui.

Des patients pas prévenus par Didier Raoult

Le professeur Raoult ne vit donc pas ses meilleurs moments. Mais cela ne l’empêche de continuer à affirmer que son traitement fonctionne au point de ne pas vouloir en démordre. Et il a facturé ce protocole de soins bien cher. En effet, France 2 a mené l’enquête et a retrouvé deux des patients passés par l’établissement marseillais. Le premier a eu lors de son passage des prises de sang, un électrocardiogramme et une consultation :

J’ai prévenu que je n’avais pas de mutuelle, on m’a dit : « Vous aurez peut-être un petit truc à payer… »

Le montant total de la facture s’est finalement élevé à 1264 euros, dont 252 pas pris en charge par la sécurité sociale. Un coût dont le patient n’a donc pas été prévenu et qui lui fait regretter de s’être rendu à l’IHU :

Si j’avais su que ça coûtait aussi cher, je ne l’aurais pas fait. D’autant plus que j’étais asymptomatique.

Des montants totalement injustifiés

Quant au deuxième patient retrouvé par France 2, il a eu 3 consultations liées à son traitement à l’hydroxychloroquine pour un montant facturé de 3800 euros. Libération qui a aussi enquête sur le sujet a révélé que si les coûts facturés étaient aussi élevés, c’est qu’ils étaient passés en hospitalisation à la journée au lieu de simples consultations.

Chaque jour d’hospitalisation coûtant 1264 euros, on en arrive à ces sommes délirantes. Interrogé, l’IHU a justifié cela en expliquant que l’hydroxychloroquine était un traitement nécessitant un suivi immédiat et donc une hospitalisation.

Une affirmation que les experts interrogés par le média ont fermement réfuté, accusant l’établissement de pratiquer des tarifs non-justifiés et dans l’abus.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :