Demi Lovato victime de viols : Elle revient sur sa traumatisante première fois

Demi Lovato victime de viols : Elle revient sur sa traumatisante première fois
Alors que l’on pensait déjà tout savoir de Demi Lovato, la chanteuse a surpris avec une confession choc tirée de son documentaire « Dancing with the Devil ».

On ne présente plus la chanteuse Demi Lovato. Révélée durant son enfance avec Selena Gomez dans Barney, elle a par la suite su se faire un nom dans la musique. Sa voix puissante n’a pas manqué d’interpeller Disney et c’est grâce à la comédie musicale Camp Rock qu’elle a gagné en visibilité et popularité.

Depuis, elle connaît une carrière musicale florissante malgré des troubles difficiles à gérer. Diagnostiquée bipolaire, elle a dû lutter contre la boulimie et l’automutilation. C’est également contre son addiction à l’alcool et la drogue qu’elle s’est battue.

Alors que les fans pensaient les problèmes de la jeune femme derrière elle, le 24 juillet 2018, Demi Lovato a été victime d’une overdose qui a failli lui coûter la vie. Depuis, elle est bien décidée à remonter la pente.

Demi Lovato ces capacités qu’elle n’a plus suite à son overdose qui a endommagé son cerveau
Demi Lovato @Youtube

Une confidence choc

C’est à travers le documentaire, Dancing with the Devil, que la chanteuse a décidé de se dévoiler comme jamais auparavant. Ce mardi 16 mars, le festival South By Southwest (SXSW) s’est ouvert sur l’avant-première de ce documentaire.

Transparente, Demi Lovato revient sur son overdose. Les fans ont alors pu apprendre avec stupeur que, durant cette fameuse nuit, Demi Lovato a été abusée par son dealer.

Quand ils m’ont trouvée, j’étais nue, bleue. J’ai été littéralement laissée pour morte après qu’il a profité de moi. Quand je me suis réveillée à l’hôpital, ils m’ont demandé si nous avions eu des relations sexuelles consenties. J’ai eu un flash où je le voyais sur moi. J’ai dit oui. Ce n’est qu’un mois après cette overdose que j’ai réalisé, « tu n’étais pas en état de prendre une décision consentie ».

Malheureusement, ce n’est pas la première fois qu’une expérience similaire arrive à la jeune femme.

Une première fois traumatisante

Continuant ses confessions, Demi Lovato a dévoilé que sa première fois a été tout simplement un viol.

Je sais que ce que je suis sur le point de dire va choquer. Mais quand j’étais adolescente, j’ai été dans une situation similaire… j’ai perdu ma virginité dans un viol. Je faisais partie de cette équipe de Disney qui a déclaré publiquement qu’elle attendrait le mariage pour perdre sa virginité. Je n’ai pas eu cette première fois romantique. Ce n’était pas ça pour moi, ça craignait. Je devais voir cette personne tout le temps alors j’ai arrêté de manger et je me suis débrouillée autrement.

Elle a ajouté que son agresseur « n’a jamais eu d’ennuis pour cela » malgré qu’elle ait pu en parler à des adultes à l’époque.

C’est le 23 mars que les deux premières parties du documentaire de Demi Lovato seront disponible sur Youtube. Les deux suivantes seront diffusées de manière hebdomadaire.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :