Le 24 juillet 2018, les fans de Demi Lovato retenaient leur souffle en apprenant que la chanteuse a été victime d’une overdose. Celle-ci aurait pu lui être fatale. Celle qui luttait depuis déjà des années avec des problèmes d’addiction a bien failli voir celles-ci avoir le dessus sur elle.

Elle a par la suite affirmé que son overdose était liée à ses problèmes de boulimie qui avaient pris une grave tournure en 2018.

 Demi Lovato @Getty Images
Demi Lovato @Getty Images

Une vision endommagée

La chanteuse et actrice va prochainement raconter son histoire dans le documentaire Demi Lovato : Dancing with the Devil sur Youtube. Ce mercredi 17 février 2021, elle a bien voulu en dévoiler un extrait dans lequel elle révèle notamment avoir eu trois crises d'épilepsie et une attaque cardiaque à l'hôpital.

Si elle est aujourd’hui en vie, elle n’est pas ressortie complètement indemne de cette histoire !

J'ai écopé de dommages au cerveau et j'en paie toujours le prix aujourd'hui. Je ne peux pas conduire de voiture, parce que j'ai des points flous dans ma vision. Je mets aussi beaucoup de temps à lire, c'est dur pour moi. C'était très difficile de ne pas pouvoir lire un livre.

a-t-elle alors déclaré dans cet extrait.

Un rappel nécessaire

Malgré tout, Demi Lovato tente de voir le positif dans tout ça.

Je suis reconnaissante de ces rappels, mais j'étais heureuse de ne pas avoir fait beaucoup de cure de désintoxication. Mon traitement s'est plus fait du côté émotionnel.

Cette vision endommagée lui rappelle « ce qui pourrait arriver » dans le cas où elle replongerait dans ses vieux démons.

Toutes ces choses devaient arriver pour que j'apprenne ces leçons. C'était un chemin douloureux, je regardais en arrière et j'étais triste en constatant la douleur que j'ai dû endurer pour devenir celle que je suis, mais je ne regrette rien.

Les fans de la chanteuse ne vont pas manquer de dévorer ce documentaire disponible le 23 mars prochain.