David Mora papa : Sincère, sa femme Davina fond en larmes face aux difficultés rencontrées

David Mora papa : Sincère, sa femme Davina fond en larmes face aux difficultés rencontrées
Être parent n’est pas de tout repos, ce n’est pas Davina, la compagne de David Mora, qui dira le contraire. Devenue maman, elle revient avec sincérité sur cette nouvelle vie et les difficultés qu’elle rencontre.

Si le personnage de David Mora dans Scènes de ménages est papa depuis quelques années, l’acteur l’est devenu pour la première fois en janvier 2021. Le comédien de 38 ans a eu le bonheur d’accueillir une petite fille, fruit de son amour avec sa compagne Davina Vigné.

Si les parents sont aux anges depuis qu’ils ont leur adorable enfant à leurs côtés, cela n’empêche pas qu’accueillir un premier bambin n’est pas du tout une mince affaire. Très sincère avec sa communauté, Davina Vigné n’a pas hésité à prendre la parole au sujet des difficultés rencontrées depuis la naissance de son bébé.

Une maman sans filtre

C’est sur son compte Instagram dans la soirée du dimanche 25 avril 2021 que Davina Vigné a posté une photo d’elle en larmes. Elle a alors décidé de s’exprimer en toute franchise, évoquant sa nouvelle vie qui, bien qu’elle la comble de bonheur, vient également avec son lot de difficultés.

Pourquoi je pleure ? 1-post partum, hormones et compagnie. 2-me suis cogné ce putain de petit doigt de pied. 3-je regarde ‘le petit locataire’ avec Karin Viard. 4-dada est reparti. 5-tout l’ensemble tout le pack.

En effet, son compagnon est en tournage, laissant alors malgré lui Davina et leur fille. Cela n’arrange en rien les choses pour celle qui évoque avec plus de détails la nouvelle vie de maman qu’elle mène.

En tant que parent. C’est dur pour les deux. Qu’on soit papa et maman, deux papas, deux mamans. C’est dur parce que les nuits sont horriblement courtes, parce que les pleurs sont inexplicables, parce que les mots deviennent des maux, parce que les gestes sont répétitifs, parfois ennuyeux, fatigants. Parce que parfois on a juste envie d’aller boire un verre avec une copine ou retrouver son mec, juste son mec. Sans avoir à changer une couche ou à penser à l’heure du bib ou du bain.

Elle confesse que « faire le choix d’être parent c’est renoncer un peu à sa liberté individuelle. » Cependant, elle a conscience que, si cela est difficile, c’est aussi un bonheur sans nom.

Et être parent c’est regarder ta moitié s’occupait de ton bébé, votre bébé, et te dire que tu ne l’as jamais aimée autant qu’à ce moment précis. Parce que tu les vois ensemble et tu te dis putain mais j’ai une famille ! Être parent c’est dur mais ça vaut le coup c’est sûr.

Un message qui fait du bien

Les mots de Davina Vigné n’ont pas manqué de résonner auprès de plusieurs mamans qui vivent exactement la même chose qu’elle. Son message a donc fait énormément de bien à sa communauté comme nous pouvons aisément le constater à travers les nombreux commentaires.

Merci de m’avoir fait pleurer dès le matin. C’est exactement ce que je vis. Pour le moment ce n’est pas simple mais qu’est-ce que je l’aime.

J’aurais pu écrire votre texte tellement je m’y retrouve !

Courage ! Les bons moments font oublier les mauvais.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :