David Hallyday dévoile sa chanson « Ma dernière lettre », celle que son père aurait pu lui écrire…

David Hallyday dévoile sa chanson « Ma dernière lettre », celle que son père aurait pu lui écrire…
David Hallyday est actuellement en tournée. Ce vendredi 16 mars, sur la scène, il a chanté un titre inédit, en hommage à son père.

Comme le relate Le Parisien, David Hallyday a réservé une surprise de taille à son public, alors qu’il se produisait à Ambès, non loin de Bordeaux, ce vendredi 16 mars. En effet, le fils de l’idole des jeunes a interprété pour la première fois une chanson inédite, composée pour son père.

Je vais vous chanter une chanson que personne n’a jamais entendue et que j’ai envie de partager avec vous directement. Elle est très spéciale pour moi. Elle n’a que quelques jours. Elle a été composée avec mon ami Arno Santamaria, à Londres, pour mon père et pour vous. J’y ai mis tout ce que j’ai pu lire dans mon cœur et dans le sien. Elle s’appelle « Ma dernière lettre ».

A-t-il glissé avant de chanter, précise le quotidien.

David Hallyday a écrit « assez rapidement » cette chanson

D’ailleurs, David Hallyday rêvait de retravailler un jour avec son père :

J’avais commencé d’ailleurs à composer pour lui. Cela ne s’est pas fait parce qu’il est parti. J’avais commencé à écrire en janvier-février de l’année dernière, j’avais quatre cinq titres déjà, mais je ne voulais pas lui en parler. Ma sacrée discrétion (il sourit), que ma mère me reproche encore… « Mais pourquoi tu ne nous dis rien ? »

Raconte-t-il dans les colonnes du Parisien, ce samedi 17 mars alors qu’il est d’habitude plutôt discret justement. 

Cette nouvelle chanson sonne également comme un ultime message d’amour à Johnny Hallyday.

Cette lettre imaginaire, dans laquelle mon père s’adresse à moi, tout le monde aurait pu l’écrire. Le fait qu’elle reste encore privée entre le public et moi, c’est bien. Les paroles d’Arno Santamaria sont remarquables. On l’a écrite assez rapidement, cette chanson, comme si on l’avait expulsée.

Confie David Hallyday.

Les paroles de « Ma dernière lettre »

Puisqu’au matin il me faudra partir
Que vais-je laisser de mon nom ?
Quels mots, quelles vies faudra-t-il retenir ?
C’est vrai j’ai joué tant de partitions
J’ai souvent rêvé que je pouvais fuir
Couper l’image et le son
La peur du vide, la peur d’en mourir
Etaient plus fortes que la raison

Ce que je vous laisse
C’est juste un dernier cri
C’est ma dernière lettre
Ce que je n’ai jamais dit
Il y a des lumières qui brûlent le coeur
Même si j’ai brûlé d’envie
J’aurais aimé gommer quelques erreurs
C’est vrai
Sans cacher ce que je suis
Puisque demain je ne pourrai plus rire
Loin de ce monde pour de bon
Je voudrais qu’on me donne un dernier soupir
Juste sentir les saisons

Ce que je vous laisse
C’est juste un dernier cri
C’est ma dernière lettre
Ce que je n’ai jamais dit
Ce que je vous laisse
C’est juste un dernier cri
D’un homme sans paraître
Ce que je n’ai jamais dit

J’aime le silence
quand mes yeux se ferment
Je sens le calme et les cieux
Pour ne plus être l’ombre
de moi-même
Que je t’aime
Avant de faire mes adieux

Ce que je vous laisse
C’est juste un dernier cri
C’est ma dernière lettre
Ce que je n’ai jamais dit
Ce que je vous laisse
C’est juste un dernier cri
D’un homme sans paraître
Ce que je n’ai jamais dit
C’est juste un dernier cri
Avant le paradis

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,