Corinne Masiero accusée « d’exhibition sexuelle » : Une amende de 15 000 euros ?

Corinne Masiero accusée « d’exhibition sexuelle » : Une amende de 15 000 euros ?
Corinne Masiero s’est entièrement dénudée durant la cérémonie des César, pour soutenir la cause des intermittents. Un geste qui aurait pu lui coûter très cher.

Durant la 46ème cérémonie des César, l’actrice Corinne Masiero s’est entièrement déshabillée sur scène, dévoilant ainsi sa nudité à tout le public ainsi qu’aux téléspectateurs.

L’actrice explique que son geste a pour but de soutenir la cause des intermittents, très touchés par la crise sanitaire mondiale.

Corinne Masiero l’a échappé belle !

Un geste qui n’a visiblement pas plu à Julien Aubert, le député des Républicains du Vaucluse. Ce dernier a adressé un courrier au parquet de Paris. Soutenu par d’autres parlementaires, il accuse l’actrice Corinne Masiero d’exhibition sexuelle.

Cet acte est passible d’une amende de 15 000 euros, ainsi que d’un an d’emprisonnement.

Une punition sévère dont l’actrice de 57 ans se passerait volontiers. Et heureusement pour elle, le procureur de Paris Rémy Heitz a classé sans suite ce signalement. En effet, dans sa réponse il a indiqué que compte tenu des circonstances, « une poursuite serait importune ».

D’après Gala, voici ce que le procureur de Paris a déclaré :

Au regard de la démarche poursuivie par l’intéressée, qui souhaitait attirer l’attention du public sur les difficultés actuelles rencontrées par les professionnels du spectacle, une poursuite serait inopportune.

Corinne Masiero accusée "d'exhibition sexuelle", elle encourt 15 000 euros d'amendeCorinne Masiero sur la scène des César @Canal plus

« Masiero est nue, la loi aussi ! »

Rémy Heitz a poursuivi en ajoutant qu’une poursuite serait « vouée de surcroît à l’échec au regard de la jurisprudence récente de la Cour de cassation ».  Le procureur fait référence à la relaxe de Iana Zhdanova, une ancienne militante Femen qui s’était exposée seins nus au musée Grévin en 2014.

La Cour de cassation avait alors déclaré :

Le comportement de la prévenue s’inscrivait dans une démarche de protestation politique, et que son incrimination (…) aurait constitué une ingérence disproportionnée dans l’exercice de la liberté d’expression

Une décision que n’a pas appréciée Julien Aubert. Le député du Vaucluse est monté au créneau sur son compte Twitter.

Voici ce que l’homme politique a notamment déclaré :

La Justice sait être d’une célérité redoutable quand elle le veut. On retiendra qu’on peut faire n’importe quoi à heure de grande écoute et privatiser un canal à partir du moment où c’est pour la « cause ». Masiero est nue, la loi aussi !

De son côté, Corinne Masiero assume totalement son geste et avait même déclaré être contente de l’avoir fait. Et si l’actrice fait la polémique depuis, elle n’a pas hésité à recadrer Stéphane Tapie. En effet, le chroniqueur de Touche pas à mon poste avait traité l’actrice de laideron.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :