Les confessions d’Anne Sinclair sur les infidelités de DSK

Les confessions d’Anne Sinclair sur les infidelités de DSK

Dans l’émission Un jour, un destin diffusé sur France 2, Anne Sinclair était mise en vedette. La directrice éditoriale du Huffington Post s’est confié à Laurent Delahousse et est revenue sur les infidélités de DSK .

Dans Un jour un destin, diffusé dimanche 11 octobre sur France 2, Laurent Delahousse revient sur le scandale de 2011 : l’affaire du Sofitel. Intitulé Anne Sinclair le prix de la liberté, le documentaire revient sur cet événement marquant, cette descente aux enfers du 14 mai 2011 où tout avait basculé pour DSK. Anne Sinclair explique pourquoi elle avait mis autant de temps pour se séparer de son ex compagnon à l’époque. La journaliste qui s’est faite très discrète depuis cette affaire a depuis rebondi et multiplié les projets professionnels. Aujourd’hui, elle est en couple avec l’historien Pierre Nora.

Suspecté d’agression sexuelle sur une femme de chambre à New York, l’affaire DSK avait défrayé la chronique et secoué la sphère politique française. L’ancien directeur du FMI a pu compter sur le soutien sans faille d’Anne Sinclair. Alors que tous les éléments accablaient son ex compagnon, elle avait une certaine forme de déni et fermait les yeux sur le comportement volage de DSK :

A aucun moment je ne me suis dit que c’était possible. Je n’y ai jamais cru, je n’y crois pas et je sais que c’est faux.

En 2012, lorsque l’affaire du Carlton de Lille éclate, Anne Sinclair craque et annonce sa séparation. Ils s’étaient rencontrés en 1988. Par amour, elle a sacrifié sa carrière au détriment de celle de DSK :

Quand j’ai épousé Dominique, je savais que c’était un charmeur, un séducteur. Et puis il y a eu les rumeurs. Elles sont faites pour détruire alors je les ai ignorées. J’ai eu des doutes mais il savait démentir et me rassurer (…) Et puis on ne quitte pas un homme quand il est à terre. Mais quand j’ai appris les choses dans les journaux… On flanche un peu. Il y avait surement une forme de déni chez moi. Sans doute n’ai-je pas voulu savoir, n’ai-je pas voulu voir ou chercher. Ce n’est pas mon tempérament, j’ai fais confiance.

C’est la première fois qu’Anne Sinclair revient sur cette épreuve difficile qu’elle a traversé. Son histoire a ému les réseaux sociaux. Les internautes n’ont pas manqué de la saluer pour son courage.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :