Claude Lelouch a échappé de peu aux camps de concentration : Ses confidences bouleversantes

Claude Lelouch a échappé de peu aux camps de concentration : Ses confidences bouleversantes
Claude Lelouch a confié un passage éprouvant de sa vie dans l'émission C à vous, dont il était l'invité ce lundi 25 mai 2020.

Claude Lelouch est l’un des plus grands réalisateurs français. Parmi les 50 films à son actif, on lui doit notamment Un homme et une femme, Les Misérables ou encore Toute une vie. Invité sur le plateau de l’émission C à vous sur France 5, ce lundi 25 mai 2020, le cinéaste de 82 ans, né d’un père juif, a fait une révélation poignante sur son passé :

 Moi, j’ai connu l’Occupation. J’ai été recherché par la Gestapo avec ma mère donc c’est une période que je connais bien.

Une entrée en matière qui pesa quelque peu sur l’atmosphère en plateau.
Et Claude Lelouch de conter son histoire :

J’ai échappé aux camps. Un soir, on a été arrêtés. On passait la ligne de démarcation et on a demandé à ma mère ses papiers, qui étaient faux. Donc on a été arrêtés. On est descendus, et si ma mère n’avait pas eu l’intelligence extraordinaire de faire cadeau… d’enlever sa montre et de la donner au gars, je ne serais pas là ce soir avec vous. Elle a donné la montre et le gars nous a laissés remonter dans le train.

Un discours émouvant de la part de celui qui s’est fait voler le scénario de son film en 2018. Claude Lelouch est ensuite revenu à un autre sujet en racontant son dernier tournage en compagnie de plusieurs personnalités royales monégasques.
Il s’agit du remake du court-métrage C’était un rendez-vous. Intitulé Le Grand Rendez-vous, celui-ci sortira 45 ans après la première version.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :