Christine Kelly : De nouveau menacée de mort, elle prend la parole

Christine Kelly : De nouveau menacée de mort, elle prend la parole
Christine Kelly plaît autant qu’elle semble déranger certaines personnes. La journaliste de CNews vient, une fois de plus, d’être victime de menaces de mort.

Christine Kelly est l’une des journalistes phares de CNews. Elle est notamment connue pour son émission Face à l’Info, plateforme privilégiée pour Eric Zemmour qui participait en tant que chroniqueur à ce programme qui fait souvent débat.

Christine Kelly @DR

Une nouvelle fois menacée de mort

C’est via son compte Twitter que Christine Kelly a décidé de dévoiler à ses abonnés avoir été, une fois de plus, la cible de menaces de mort.

La volonté de me voir décapitée, la détermination de me l’envoyer par mail ne changera rien aux idées des uns et des autres. Chacun reste libre. Avec ou sans moi.

Les internautes n’ont pas manqué d’apporter leur soutien à la journaliste qui peut, heureusement, compter sur des nombreux admirateurs.

Des menaces qui ne datent pas d’hier

Malheureusement, Christine Kelly devient tristement habituée à ce genre de messages. En effet, elle avait déjà révélé être menacée de mort en février 2020. Mais pourquoi ces menaces ? Christine Kelly a donné la parole au très controversé Eric Zemmour dans son émission Face à l’Info qui venait alors d’être lancée. Mais ce n’est pas tout. L’émission, traitant de sujets parfois très délicats, ne manque pas de provoquer de vives réactions comme elle avait déjà pu le confier à TV Magazine.

Les polémiques ne sont pas qu’autour d’Éric Zemmour. Nous sommes dans une société de polémiques. Vous dites un mot, polémique. Le gouvernement fait quelque chose, polémique. Il ne fait rien, polémique.

Si, par la suite, les violences à son égard se sont atténuées, elle s’était fait insulter par une femme dans un restaurant en juin dernier. Nos confrères de Valeurs Actuelles avaient affirmé que, suite à cela, Christine Kelly n’avait pas manqué de porte plainte.

On espère que les menaces et autres faits de violence dirigés contre Christine Kelly vont enfin cesser. Nous rappelons que tout n’est pas permis, même sur la toile.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :