Camélia Jordana avoue avoir déjà été avec des femmes : « Ça m’est arrivé »

Camélia Jordana avoue avoir déjà été avec des femmes : « Ça m’est arrivé »
N’ayant rien à cacher, Camélia Jordana a confié avoir déjà couché avec des femmes afin de vérifier qu’elle n’était pas bisexuelle. On vous dit tout.

Camélia Jordana a fait son retour en force sur le devant de la scène avec Amel Bent et Vitaa. Les trois chanteuses à succès ont uni leurs forces pour leur album de reprises intitulé Sorore. Un titre trouvé par Camélia Jordana et qui est le féminin du terme fratrie.

Elles se sont toutes confiées auprès de Catherine Ceylac pour le magazine Gala. Camélia Jordana n’a pas caché avoir déjà eu des relations avec des femmes.

Amel Bent : Elle se livre sur les disputes avec Vitaa et Camélia Jordana
La photo de l’album d’Amel Bent, Camélia Jordana et Vitaa @Instagram

Une misogynie contre laquelle elle s’est battue

Camélia Jordana a avoué avoir procédé à une « déconstruction » mentale pour se débarrasser de la misogynie internalisée dont elle aurait été victime.

Quand je vois une femme briller avec son tube, je brille avec elle alors que dans le passé, quand je voyais une petite nouvelle arriver sur la scène musicale et réussir, ça me piquait un peu. Je trouvais ça vexant, humiliant.

Elle a par la suite pu pleinement admirer les femmes, ce qui n’a pas manqué d’interpeller Catherine Ceylac qui l’a alors interrogée sur sa sexualité.

Moi ça m’est arrivé d’être attirée par des femmes et pour avoir essayé les deux, je peux dire officiellement que je préfère les hommes.

Catherine Ceylac lui a alors demandé si cela augmentait donc ses chances de trouver quelqu’un pour elle, Camélia Jordana a déclaré :

Et des doubles problèmes ! Mais attention, Catherine, je ne suis pas bisexuelle, j’ai juste voulu m’en assurer.

Désormais, Camélia Jordana assume pleinement être une femme et ne changerait cela pour rien au monde.

Même si c’est très dur d’être une femme, il m’est arrivé d’être fâchée d’en être une, je suis très heureuse dans ma peau. Je me suis adoucie, non ?

Amel Bent, effrayée à l’idée d’avoir des garçons

Ayant grandi entourée de femmes fortes, Amel Bent, mère de Sofia et Hana, était effrayée à l’idée d’avoir des garçons.

J’ai demandé à Dieu de ne surtout pas avoir de garçons. J’avais trop peur de ne pas savoir comment m’y prendre avec eux. Et puis, je ne voulais laver leurs coucougnettes !

a-t-elle déclaré.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :