Black M : Son fils né prématurément « On craignait qu’il ne survive pas »

Black M : Son fils né prématurément « On craignait qu’il ne survive pas »
Le chanteur Black M et sa femme Léa Djadja ont vécu de sacrées épreuves dans leur vie familiale, notamment à la naissance de leur fils Isaac. En effet, celui-ci est né prématurément le 13 mars 2012. Le rappeur se confie sur ce sombre moment de sa vie.

Le 13 mars 2012, Black M devenait papa d’un petit Isaac, né prématurément. Un véritable déchirement pour le rappeur, comme il le confiait déjà en 2019, au magazine Voici :

Il est né à 6 mois, pesait 900 grammes, c’était vraiment dur. Il est né le 13 mars 2012, en plein apogée de la Sexion d’Assaut. Donc moi, j’étais partagé entre l’euphorie de la célébrité et les journées difficiles à l’hôpital

En effet, à l’époque, il commençait à connaître son heure de gloire en tant que musicien, mais il devait aussi faire face à de longues heures à l’hôpital, où il voyait son enfant en couveuse.

Une souffrance et des peurs

Mais, ce que le rappeur a eu du mal à avouer parce que c’est terrible, c’est que son fils a dû subir plusieurs réanimations. Un vrai passage à vide pour le rappeur et sa compagne, Léa Djadja. En effet, Black M a confié à nos confrères de Closer :

Il est né prématurément, à 6 mois de grossesse et pesait 900 g. Il a été réanimé plusieurs fois. Ma femme, Léa, et moi, on craignait qu’il ne survive pas.

Black M raconte également que son fils est un garçon hypersensible, comme beaucoup de prématurés :

Il a zéro séquelle mais, comme beaucoup de prématurés, il est hypersensible.

De ce moment difficile, ce père de deux enfants a su en créer une très belle chanson intitulée Doutes, présente dans l’album Il était une fois, sorti le 13 septembre 2019. Une chanson où il exprime ses peurs les plus profondes et où il explique qu’il devait être à la hauteur pour réconforter sa femme qui s’en voulait de la situation.

Impuissant, face à lui elle s’en voulait complètement.

Léa Djadja et son mari étaient complétement effrayés à l’idée de perdre leur fils. En effet, il dit dans cette chanson :  « J’ai caché toutes mes peurs pour mieux rassurer sa mère car la perte de mon prince aurait pu tuer ma reine ».

Aujourd’hui âgé de 9 ans, Isaac a quelques lacunes pour son âge, mais il reste pour autant passionné par les sciences, portant des lunettes rondes, surnommé du coup Steve Urkel par son père. Un surnom en référence au personnage intelligent et maladroit de la série américaine La Vie de famille, qui a, lui aussi, de grandes lunettes. En effet, le rappeur expliquait il y a quelque temps à nos confrères de Gala :

Il est cartésien et attiré par les sciences. D’ailleurs, comme il porte des lunettes rondes, on l’a surnommé Steve Urkel.

Léa Djadja et son fils Isaac Diallo
Léa Djadja et son fils Isaac Diallo @ Gnakrylive

 Une femme qui sait transmettre de la force à son homme

Mais, ce n’est pas tout. Papa d’un deuxième enfant, une petite fille Kiki née le 20 septembre 2020, il a aussi une femme exceptionnelle qui lui permet de pouvoir effacer ses doutes et de pouvoir aller de l’avant.

Et de confier à nos confrères de Closer :

Léa me donne une force invisible. Pas besoin de se parler.

Un soutien de taille pour Black M, qui est sur le point de réintégrer le groupe Sexion d’Assaut, pour une tournée qui aura lieu en 2021.

Présentation de la tournée du groupe Sexion d'Assaut en 2021
Présentation de la tournée du groupe Sexion d’Assaut en 2021 @ Sexion d’Assaut

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :