Billie Eilish : Métamorphosée en lingerie pour un prestigieux magazine de mode !

Billie Eilish : Métamorphosée en lingerie pour un prestigieux magazine de mode !
L'icône pop de la Génération Z n'est jamais là où on l'attend ! En effet, Billie Eilish vient de surprendre ses fans en faisant la couverture de Vogue en lingerie pour encourager les femmes à accepter leur corps...

Billie Eilish, icône pop engagée de la Génération Z a souvent été vue comme l’ado qui dérange mais réconcilie les foules grâce à sa musique. Née en 2001, elle s’est rapidement imposée parmi les plus grands de la musique en conciliant avec habilité les attentes d’un large public tout en conservant sa personnalité singulière.

Une ascension fulgurante qui lui a permis de cumuler récompenses et fans par millions. Et cette fois-ci, la chanteuse de 19 ans a décidé de bousculer les codes en posant en lingerie pour le British Vogue. Zoom sur une icône pas comme les autres :

Billie Eilish, icône du body-positivisme…

Figure emblématique du body-positivisme, Billie Eilish a abandonné ses mèches vert fluo et ses vêtements oversize pour une lingerie sexy et une couleur blonde ultra-glamour. Une esthétique faite de satin, corsets, porte-jarretelles qui rappelle incontestablement celle des pin-up des années 40. Si l’artiste a décidé de se montrer sous un nouveau jour en couverture du magazine Vogue, c’est pour une raison bien précise. En effet, elle souhaite aider les femmes à s’accepter pleinement :

Je fais ce que je veux. Tout ce qui compte, c’est ce qui vous fait vous sentir bien. Si vous voulez vous faire opérer, allez vous faire opérer, si vous voulez porter une robe dans laquelle on vous trouve trop grosse, portez-la. Si vous vous sentez bien, vous aurez l’air bien.

Dans les colonnes du magazine, la jeune femme évoque également sa relation conflictuelle avec son corps qu’elle a longtemps rejeté :

Mon corps était la principale raison de ma dépression quand j’étais plus jeune.

…qui dénonce également le « slut-shaming »

A travers sa longue interview, Billie Eilish pointe également du doigt le « slut-shaming”. Une attitude qui vise à rabaisser ou culpabiliser les femmes pour leur comportement. L’ambassadrice de la Génération Z libre, indépendante et dans le total contrôle de sa féminité semble vouloir envoyer un message fort :

Tout à coup, vous passez pour une hypocrite si vous montrez un peu de votre peau. Vous devenez une fille facile, une sal*pe ou une p*te. Si je le suis, alors j’en suis fière. Toutes les femmes et moi sommes des putes. On s’en fout, vous voyez ? Retournons ça en notre faveur et soyons fortes. Dévoiler son corps, montrer sa peau (ou non), ça ne devrait pas nous priver du respect auquel on a droit.

Billie Eilish : métamorphosée en lingerie pour un prestigieux magazine de mode !
Billie Eilish l’icône pop de la Génération Z @ Instagram

Et cela semble fonctionner puisque le post de l’artiste sur son compte Instagram a atteint le million de likes en moins de 6 minutes ! Un nouveau record 2.0 ! La lumineuse noirceur de cette briseuse de codes invétérée semble donc fasciner et inspirer les foules.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :