Billie Eilish : Des vidéos d’elle utilisant du vocabulaire raciste refont surface

Billie Eilish : Des vidéos d’elle utilisant du vocabulaire raciste refont surface
C’est un sujet bien embarrassant qui vient de sortir pour Billie Eilish. De vieilles vidéos d’elle lorsqu’elle était adolescente ont été diffusées. On peut l’y entendre prononcer le mot « chinetoque » et utiliser une sorte de langage incompréhensible qu’on peut soupçonner d’être une mauvaise imitation de chinois.

C’est le Daily Mail qui est à l’origine de la sortie de ce scandale. Le tabloïd a sorti deux vidéos où l’on peut voir une jeune Billie Eilish. Celle qui n’était pas encore connue et qui avait à l’époque 13 ou 14 ans y tient des propos que l’on peut qualifier de racistes.

Billie Eilish : métamorphosée en lingerie pour un prestigieux magazine de mode !
Billie Eilish @Amy Sussman/Getty Images

Billie Eilish emploie ainsi le mot « chinetoque » et y emploie un langage proprement incompréhensible suspecté d’être une mauvaise imitation de chinois.

Des excuses publiques de Billie Eilish

La polémique a pris de telles proportions que la chanteuse s’est excusée publiquement auprès de ses fans. Et ce, sur son compte Instagram le 21 juin :

Je vous aime les gars et beaucoup d’entre vous m’ont demandé de m’exprimer à ce sujet. Et c’est un sujet sur lequel je VEUX m’exprimer parce que je suis cataloguée comme quelqu’un que je ne suis pas. Il y a une vidéo de moi qui circule quand j’avais 13 ou 14 ans où j’utilisais un mot d’une chanson. J’ignorais à l’époque qu’il s’agissait d’un terme offensant utilisé contre les membres de la communauté asiatique. (…) Hormis mon ignorance et mon âge à ce moment-là, rien n’excuse le fait que c’était blessant. Et pour ça, je suis désolée.

« C’est juste moi faisant l’idiote »

La jeune femme a ensuite poursuivi ses excuses. Elle a affirmé que le langage incompréhensible tenu dans l’autre vidéo n’avait absolument rien à voir avec une mauvaise imitation :

Dans l’autre vidéo, on m’entend parler d’une manière stupide, baragouiner une sorte de charabia. C’est quelque chose que j’ai commencé à faire quand j’étais enfant et que j’ai fait toute ma vie. Je parlais comme cela à ma famille, mes animaux de compagnie, mes amis. C’est totalement du charabia et c’est juste moi faisant l’idiote et à aucun moment l’imitation de quelqu’un ou d’un quelconque langage, accent ou culture.

De plates excuses conclues par Billie Eilish indiquant qu’elle s’est toujours battue pour la diversité et l’inclusivité. Et qu’elle compte continuer à le faire.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :