Bilal Hassani recadre Téo Lavabo après un geste déplacé : « Les gays vous n’avez pas de passe-droit »

Bilal Hassani recadre Téo Lavabo après un geste déplacé : « Les gays vous n’avez pas de passe-droit »
Bilal Hassani a été outré par le comportement de Téo Lavabo, ce chanteur de chansons humoristiques. Il n’a pas hésité à le faire savoir. On vous laisse découvrir.

Vous ne le connaissez peut-être pas mais Téo Lavabo connaît un vrai succès sur la Toile avec ses chansons humoristiques. C’est notamment avec Chipolata qu’il a su marquer les esprits. Le clip dans lequel il se tourne en ridicule, cumule plus de 42 millions de vues.

Seulement voilà, le chanteur parodique est récemment allé bien trop loin auprès d’une fan qui n’a pas hésité à en parler sur les réseaux sociaux. Cela a d’ailleurs fait réagir le chanteur Bilal Hassani.

Une vidéo choquante

Une jeune femme, ayant reconnu Téo Lavabo, a voulu prendre un selfie en sa compagnie. Cependant, comme nous pouvons le voir dans la vidéo qui a été tournée et diffusée par cette dernière, Téo Lavabo est allé bien trop loin. En effet, ce dernier n’a pas hésité à dévoiler le sein de la fan.

Celle-ci a donc décidé de dénoncer le comportement de Téo Lavabo sur la Toile, écrivant en légende de la vidéo :

Soyez vigilant et faite attention à vous. J’ai voulu prendre une photo avec Téo Lavabo et son comportement envers moi était très bizarre. Je n’ai pas su comment réagir mais je pense que la meilleure chose à faire est d’en parler.

Bilal Hassani recadre Téo Lavabo

Après être tombé sur cette vidéo qui n’a pas manqué de le choquer, Bilal Hassani, chanteur ouvertement homosexuel comme Téo Lavabo, a donné son avis bien tranché.

Ughhh les hommes gays, vous n’avez pas de passe-droit.

a-t-il alors déclaré, imaginant que Téo Lavabo s’est permis une telle chose sous prétexte qu’il est attiré par les hommes.

Après avoir pris connaissance de la vidéo dans laquelle il a été tagué, Téo Lavabo a présenté ses plus plates excuses à la jeune femme.

Je suis choqué moi-même de voir mon comportement. […] Je comprends tout à fait ta réaction et ton malaise très légitime.

Le jeune homme affirme toujours chercher à faire rire la galerie mais reconnait que, cette fois-ci, il a « dépassé les limites ».

C’était irrespectueux, je le vois bien. Je ne veux pas du tout banaliser ce genre de comportement. […] J’ai nui à ta liberté et à ta pudeur. Je te présente mes excuses sans m’attendre à ce que tu les acceptes.

Il affirme qu’il aurait mérité « une bonne claque ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,