Azealia Banks : Violée, la rappeuse dévastée s’exprime à cœur ouvert

×
Encore sous le choc, Azealia Banks s’est confiée sur Instagram, revenant sur un viol qu’elle venait de subir.

Personne n’est à l’abri des criminels, pas même les célébrités. La rappeuse Azealia Banks a révélé avoir été violée. En pleurs et la voix tremblante, la star de 26 ans s’est confiée sur sa story Instagram. C’est samedi 14 avril qu’elle a surpris ses abonnés en racontant sa tragique histoire.

C’est dans une série de vidéos qu’elle revient sur le récent viol dont elle a été victime.

Je viens de me faire violer. Je me sens si sale et si idiote… On passait simplement un moment ensemble, puis une chose en entraînant une autre… Les hommes peuvent simplement s’en prendre à vous, vous harceler, vous forcer à dire oui… au point de vous donner le sentiment d’avoir consenti alors que ce n’était pas le cas, alors que vous ne vouliez rien faire, et maintenant vous voilà, impuissante…

Azealia Banks affirme avoir été droguée

Sans jamais montrer son visage, Azealia Banks, encore sous le choc, a continué son récit en affirmant avoir été droguée. Une personne aurait glissé un sédatif dans son verre.

C’est quoi, un roofie ? Je n’ai jamais ressenti ce genre d’intoxication de ma vie. Je me suis réveillée avec des fourmis dans la gorge. […] J’ai envie de disparaître, je ne peux plus sortir de nouvelles chansons en ce moment, j’ai besoin de temps pour comprendre ce qu’il s’est passé. Je vais supprimer tous mes comptes sur les réseaux sociaux, parce que j’ai trop honte.

Toutes ses confidences ont par la suite été effacées.

Forte face à l’adversité, Azealia Banks a par la suite rassuré ses fans en affirmant qu’elle allait bien et qu’il en fallait plus pour la mettre à terre.

Nous envoyons tout notre soutien à Azealia Banks, espérant qu’elle arrive à trouver la paix et surtout que justice soit faite.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :