Ayem Nour en larmes : Victime de grossophobie, elle se livre à cœur ouvert

Ayem Nour en larmes : Victime de grossophobie, elle se livre à cœur ouvert
Après avoir pris beaucoup de poids à une période de sa vie, Ayem Nour n’a pas été épargnée par les remarques grossophobes. Elle prend la parole sur les brimades qu’elle a dû traverser.

Le 7 juin 2016, Ayem Nour a connu le plus grand bonheur de sa vie en mettant au monde son fils Ayvin-Aaron Miclet. Malheureusement, la jolie brune a eu le plus grand mal à se débarrasser de ses kilos en trop.

Très complexée par cette nouvelle apparence physique à laquelle elle n’était pas du tout habituée, elle n’a pas été aidée par les médias et la toile. En effet, elle a été victime de grossophobie et a tout entendu au sujet de son poids.

Ayem Nour remontée : Vient-elle de menacer Ouarda et Marc Blata ?
Ayem Nour @Instagram

Emue, Ayem Nour revient sur les critiques

C’est à nos confrères de Grazia que la jolie Ayem Nour a bien voulu se confier. Le 17 juin dernier, cette dernière a sorti le livre Simplement Keto, mes conseils et 50 recettes pour maigrir sans frustration aux éditions Thierry Souccar. Celle qui a réussi à retrouver sa silhouette d’antan, dévoile ses recettes pour perdre du poids.

Lors de son entretien avec Grazia, elle a pu revenir sur la grossophobie dont elle a été victime. Elle ne s’attendait alors pas à être prise par l’émotion.

Comment surmonter la grossophobie sur les réseaux sociaux ? Très honnêtement, je n’ai pas la prétention d’avoir la solution… Je pense que d’une manière générale, le meilleur moyen c’est de l’ignorer.

Elle est alors revenue sur la période durant laquelle elle a dû lire de nombreux commentaires odieux au sujet de son poids.

Je suis émue parce que le côté négatif, il n’est vraiment pas cool. C’était avant… Je n’avais pas du tout prévu ça… Il y a eu beaucoup de méchanceté, de moqueries, d’insultes, et ça oui c’est le côté négatif des réseaux sociaux qui vous pourrissent la vie au quotidien.

Un changement poussé par une envie personnelle

Mais que les détracteurs de la jeune femme redescendent de leur piédestal, si Ayem Nour a voulu retrouver son ancienne silhouette, c’est avant tout pour elle-même.

Quand j’ai décidé de perdre du poids, je n’étais pas bien dans mon corps, même si les moqueries m’ont forcément interpellée, on ne peut pas les nier totalement. Mais je me suis posé la question à moi-même. Je me suis dit ‘Ayem, est-ce que quand tu te regardes, quand tu t’habilles, quand tu te lèves le matin, est-ce que tu te sens bien dans ton corps ? Si tu te sens bien, avec des formes, ne te prends pas la tête avec ce qu’il se dit’. En l’occurrence, je ne me sentais pas bien.

Que pensez-vous des confidences d’Ayem Nour ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :