Aya Nakamura : Elle gagne son procès contre un styliste l’accusant de « parasitisme » et le tacle sur les réseaux

Aya Nakamura : Elle gagne son procès contre un styliste l’accusant de « parasitisme » et le tacle sur les réseaux
La chanteuse Aya Nakamura était accusée par le styliste Kyo Jino d’avoir repris des idées qu’il lui avait auparavant présentées. Attaquée en justice, elle vient de gagner son procès et en a profité pour se moquer du styliste sur ses réseaux sociaux.

Il lui réclamait 50 000 euros de dommages et intérêts, il va devoir lui en payer 8000. Kyo Jino, un styliste parisien accusait Aya Nakamura de « parasitisme » à propos de modèles de vêtements.

"<yoastmark

Le styliste affirmait avoir présenté des modèles bien précis à la chanteuse en décembre 2018, notamment deux robes et une fourrure. Puis avoir ensuite retrouvé ces modèles, repris sans son consentement, dans le clip de Pookie diffusé quelques mois après, en avril 2019.

« Si ce que tu dis est vrai, porte plainte et on verra »

A l’époque, le styliste avait témoigné son « indignation » sur les réseaux sociaux concernant la reprise des modèles. Aya Nakamura lui avait répondu :

Si ce que tu dis est vrai, porte plainte et on verra.

Kyo Jino avait mis la maison de production d’Aya Nakamura, Warner Music France, en demeure avant de saisir la justice pour le préjudice financier. L’avocate d’Aya Nakamura, Me Cerasela Vlad, avait, elle, appuyé sa défense sur le fait que les ressemblances n’étaient absolument pas flagrantes.

Et il semblerait que le tribunal ait épousé cette vision. Le 15 janvier 2021, le tribunal a en effet rejeté les demandes de Kyo Jino, estimant que :

Les tenues bien qu’inspirées d’un univers commun, présentent de nettes différences. Le seul fait pour [la chanteuse] d’adopter des tenues du même style que celles suggérées par [le styliste] ne suffit pas à établir une reprise constitutive d’une faute.

Le styliste obligé de payer 8000 euros à Aya Nakamura

Le tribunal a donc débouté Kyo Jino dans ses demandes. Il l’a, au contraire, condamné à payer 5000 euros à Aya Nakamura pour l’atteinte à son image et à sa réputation ainsi que 3000 euros de frais de justice. La chanteuse demandait 100 000 euros pour différents préjudices.

Après l’annonce du jugement, la chanteusea pris la parole sur son compte Snapchat via un message écrit, pour tacler Kyo Jino. Elle a écrit :

Tu voulais combien déjà ? 50k hein, allez bonne journée.

Le styliste a dit étudier la possibilité de faire appel, au vu du verdict.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :