Anne-Elisabeth Lemoine : Pourquoi elle pensait mourir à seulement 11 ans !

Anne-Elisabeth Lemoine : Pourquoi elle pensait mourir à seulement 11 ans !
L’animatrice de « C à Vous » Anne-Elisabeth Lemoine pensait qu’elle allait mourir à 11 ans car une « voix » le lui avait dit.

Dans le magazine Psychologies, Anne-Elisabeth Lemoine a fait une étonnante révélation. L’animatrice de C à Vous est revenue sur un épisode de son enfance qui l’a traumatisée. D’une famille chrétienne, la présentatrice a replongé à un soir effrayant pendant lequel elle a entendu une voix.

Un soir, en 1981, alors que je faisais ma prière avant d’aller me coucher, j’ai entendu une voix qui me disait: Tu vas mourir le 11 mai 1982.

Elle n’avait que 10 ans à l’époque de cette histoire à faire froid dans le dos.

Anne-Elisabeth Lemoine a vécu une année entière dans la peur

Son père lui a alors dit de prier, ce qui ne l’a pas empêchée d’être effrayée par ce qu’elle imaginait alors comme une prédiction.

J’ai vécu pendant un an dans la terreur de ce 11 mai 1982. Je me disais que je ne survivrais pas à l’anniversaire de ma sœur aînée Véronique, née le 13 mai.

La veille du jour J, Anne-Elisabeth Lemoine était en pension à la Légion d’honneur. Elle refusait alors de fermer les yeux de peur de ne pas se réveiller.

C’était compliqué, cette angoisse à porter, pour une petite fille de 11 ans. La nuit du 10 mai, j’ai voulu résister au sommeil. J’avais demandé à mes copines de veiller sur moi dans le dortoir. Et puis, évidemment, je me suis endormie.

Toujours vivante aujourd’hui, le mauvais dessein de la voix ne s’est pas réalisé mais cela l’a profondément marquée.

Sérieusement, c’est un épisode assez fondateur dans mon fonctionnement mental et dans la façon dont j’envisage l’existence. La mort est une réalité. Je pense à elle, tous les jours. C’est ma façon de m’y préparer.

Elle a précisé :

Je ne traîne pas cette pensée comme un boulet. Je suis d’un naturel joyeux. Me lever le matin est un bonheur.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :