Angelina Jolie sur le racisme : « Mettre fin aux abus dans les services de police n’est qu’un début »

Angelina Jolie sur le racisme : « Mettre fin aux abus dans les services de police n’est qu’un début »
Angelina Jolie a pris la parole au sujet des manifestations contre le racisme qui ne cessent d’éclater aux Etats-Unis.

L’actrice Angelina Jolie ne prend pas souvent la parole ce qui rend ses sorties médiatiques bien plus notables. C’est à Harper’s Bazaar qu’elle a bien voulu s’exprimer sur les luttes anti-racisme qui se déroulent depuis la tragique mort de George Floyd.

Mère de six enfants, dont trois adoptés, Angelina Jolie a déclaré :

Un système qui me protège, mais qui pourrait ne pas protéger ma fille – ou tout autre homme, femme ou enfant dans notre pays en fonction de la couleur de la peau – est intolérable.

Elle fait ici référence à Zahara, sa fille noire.

Celle qui a affirmé que ces manifestations ainsi que la pandémie de Covid-19 l’ont fait réfléchir sur « les besoins et la souffrance dans son propre pays » est allée plus loin.

Angelina Jolie voit plus loin

La comédienne souhaite que les revendications mènent à plus d’égalités :

Nous devons progresser, aller au-delà de la sympathie et des bonnes intentions, vers des lois et une politique qui s’attaquent réellement au racisme structurel et à l’impunité. Mettre fin aux abus dans les services de police n’est qu’un début. Cela va bien au-delà de cela, pour tous les aspects de la société, de notre système d’éducation à notre politique.

Elle a ajouté :

J’ai l’impression que le monde se réveille, et que les gens se forgent un avis plus profond sur la société. Il est temps de faire des changement dans nos lois et institutions, d’écouter ceux qui ont été affectés et les voix qui ont été exclues.

Récemment, Angelina Jolie a donné 200 000 dollars à NAACP Legal Defense Fund pour la lutte contre les discriminations raciales.

Que pensez-vous des propos de l’actrice ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :