Amel Bent coach dans The Voice : Elle affirme avoir été victime de racisme

Amel Bent coach dans The Voice : Elle affirme avoir été victime de racisme
Malheureusement, le racisme est encore bien présent de nos jours et Amel Bent en sait tristement quelque chose. Elle revient sur les messages qu’elle a pu recevoir lors de sa participation à The Voice.

Amel Bent fait partie des chanteuses les plus populaires de sa génération. Révélée lors de la saison deux de Nouvelle Star, elle a su s’imposer dans l’univers fermé de la musique avec un talent indéniable.

Mais s’exposer aux yeux de tous c’est aussi se confronter à la bêtise de certaines personnes. Ainsi, Amel Bent a notamment été jugée en raison de ses origines marocaines.

Amel Bent : elle prépare un projet mystérieux en hommage à Diam’s
Amel Bent, @Bestimage Marc AUsset-Lacroix – PierrePerusseau

Victime de remarques racistes

C’est dans l’émission La Face Katché sur Yahoo France qu’Amel Bent a pu s’exprimer et revenir sur le racisme dont elle a été victime. C’est en octobre 2017 qu’elle intègre l’émission The Voice Kids en tant que coach avant de participer à la version adulte en 2020.

Quand j’intègre le fauteuil de The Voice et que je vois les commentaires du samedi soir sur Twitter, je me dis : ‘on a encore du chemin’.

a-t-elle déclaré avant d’ajouter :

Tout le monde n’est pas prêt à avoir une Rebeu sur le fauteuil.

Elle n’a pas hésité à dévoiler un des messages qu’elle a pu alors recevoir à l’époque. Un internaute lui avait demandé d’aller « faire The Voice à Alger. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par A M E L B E N T (@amelbent)

Elle se confie sur l’éducation de ses enfants

Face à Manu Katché, elle a pu se confier sans détour, revenant également sur l’éducation de ses enfants.

J’élève mes enfants dans l’Islam qui m’a été enseigné. C’est-à-dire très modéré, avec chacun son degré de foi et de pratique. Dans ma famille, ils sont tous musulmans mais personne ne pratique à la même échelle. Et on échange… Moi je trouve que c’est beau, de pouvoir vivre de cette manière-là une religion.

a-t-elle déclaré avant d’ajouter :

Mes filles, je leur ai appris tout, depuis Adam et Eve. Elles ont compris pourquoi il y a plusieurs religions. Je leur ai dit que le plus important, c’est de croire en Dieu. Et que si elles parlent avec d’autres enfants qui ne croient pas en Dieu, ou qui croient en tel ou tel prophète, je leur ai dit que Dieu a demandé à tous les hommes et les femmes qui croient en lui d’être gentil. Il faut être gentil avec tout le monde, celui qui croit, celui qui ne croit pas…

Amel Bent s’engage pour l’inclusion. Elle a notamment repris le titre Marine de Diam’s avec Vitaa et Camélia Jordana, un hymne contre le racisme.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :