Alexandra Rosenfeld victime de minçophobie : « C’était juste de l’idiotie »

Alexandra Rosenfeld victime de minçophobie : « C’était juste de l’idiotie »
Mince de nature, Alexandra Rosenfeld a longtemps été victime de minçophobie. Elle se livre sur les remarques déplacées qu’elle a pu recevoir.

Alexandra Rosenfeld est bien dans sa peau, n’en déplaise à ses détracteurs. A 35 ans, Alexandra Rosenfeld est une femme comblée qui revient sur le chemin qui l’a mené à avoir pu atteindre cet état d’esprit dans son livre Ma méthode bien-être.

Invitée sur le plateau d’On est en direct pour parler de son livre, elle a pu revenir sur les nombreuses remarques minçophobes dont elle a fait l’objet.

Deux poids deux mesures

C’est particulièrement durant son enfance qu’Alexandra Rosenfeld a été critiquée sur son poids. Jugée trop maigre, elle recevait constamment des remarques à ce sujet comme elle a pu le révéler ce 23 avril 2022.

Les amis de mes parents me disaient ‘mais manges tu es maigre’ et c’était normal de dire à quelqu’un qu’il est maigre, que ses bras sont maigres, voilà dès que je suis fatiguée bah je suis creusée, mais c’est ma morphologie c’est comme ça !

Miss France 2006 a même révélé que sa mère, inquiète à l’époque pour sa fille, avait usé de stratagèmes pour la faire manger davantage.

Ma mère a essayé de me faire manger, elle me mettait des sauces dans tous mes plats, j’avais un placard à gâteaux énorme pour essayer de me faire prendre deux kilos et en fait je les ai jamais pris.

Elle constate alors tristement qu’il est presque normal de pointer du doigt une personne pour sa maigreur, mais que l’inverse ne l’est pas.

Des remarques qu’elle ne prenait pas en compte

La force de caractère d’Alexandra Rosenfled lui a toujours permis de ne pas complexer suite aux remarques qu’elle a pu avoir, même sur les réseaux sociaux après son élection en tant que Miss France.

En fait, j’ai jamais été complexée parce que j’ai un caractère très fort, très dur. Pour me faire du mal faut y aller vraiment. Mais je trouvais ça injuste, c’était anormal, pour moi c’était aussi idiot que de critiquer la couleur des yeux. (…) En fait, c’était juste de l’idiotie, de la bêtise.

Elle a affirmé recevoir de nombreux messages de jeunes filles et de jeunes garçons complexés par leur maigreur qui prenaient alors des protéines afin de grossir.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :