Akhenaton : Le fondateur d’IAM positif au Covid-19 et hospitalisé pour détresse respiratoire

Akhenaton : Le fondateur d’IAM positif au Covid-19 et hospitalisé pour détresse respiratoire
Le rappeur Akhenaton, connu pour son groupe IAM a été hospitalisé pour détresse respiratoire alors qu’il est positif au Covid-19 a appris BFM Marseille.

Le monde du rap doit être actuellement en panique. Le fondateur du groupe IAM, l’un des piliers du rap français dans les années 90, est en effet actuellement hospitalisé.

Akhenaton, l’un des leaders, est positif au Covid-19. Et le chanteur de 52 ans est manifestement très durement touché par le virus. En effet, BFM Marseille a appris qu’il était en réanimation depuis dimanche soir à l’hôpital de la Timone. Sa famille a été contactée par le média. Elle a confirmé que le rappeur était actuellement en réanimation.

« Je le redis, avec le groupe IAM, nous sommes contre le pass sanitaire »

C’est en tout cas un sale coup du destin puisque le groupe IAM est opposé au pass sanitaire. Akhenaton avait ainsi déclaré à ce sujet :

Je le redis, avec le groupe IAM, nous sommes contre le pass sanitaire et contre la vaccination obligatoire, à l’usure ou non, dans le cas des soignants ou d’autres métiers.

Cette opposition farouche lui est ainsi retombée dessus. On ne sait pas depuis quand Akhenaton est malade mais le groupe a été contraint d’annuler plusieurs dates récemment après l’annonce d’un cas positif au Covid-19 dans ses rangs. Son identité n’avait pas été dévoilée jusqu’alors.

Le concert initialement prévu pour le 2 août avait été annoncé finalement pour la fin du mois, sans date précise. Au vu de l’état du rappeur, cela risque d’être compliqué de fixer un jour de concert…

Akhenaton en colère depuis le début de la crise du Covid-19

Depuis le début de la crise du Covid-19, Akhenaton n’avait pas cessé de crier sa colère contre le gouvernement et sa gestion du monde de la culture. En juin 2020, il avait ainsi déclaré dans L’Obs :

On ne fait que ça depuis trente ans, depuis le téléchargement et le piratage. […] Dans la culture, la protestation s’exprime à travers les lettres ouvertes. Il n’y aura jamais de grandes manifestations. Donc pas de problème, on peut nous faire c****. C’est la solution m**** au c*** : on n’accorde de l’importance qu’à ceux qui crient et qui cassent. Quand les routiers cassent des portiques écotaxe, le gouvernement les prend au sérieux.

Akhenaton @Getty Images
Akhenaton @Getty Images

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :