Affaire Gilbert Rozon : Julie Snyder affirme avoir été violée pendant son sommeil

Affaire Gilbert Rozon : Julie Snyder affirme avoir été violée pendant son sommeil
Julie Snyder est revenue sur cette fameuse soirée dans les années 90 durant laquelle Gilbert Rozon aurait abusé d’elle. Le récit de l’animatrice fait froid dans le dos.

Affaire Gilbert Rozon

Fondateur du festival Juste pour Rire, Gilbert Rozon s’est particulièrement fait connaître en France en tant que juré de l’émission La France a un Incroyable Talent. Mais en octobre 2017, sa carrière a pris un tournant inattendu.

Suite au mouvement #MeToo déclenché par les accusations d’agressions sexuelles à l’encontre du producteur Harvey Weinstein, Gilbert Rozon a été visé par plusieurs plaintes dont celles des animatrices Pénélope McQuade et Julie Snyder. Cette dernière affirme avoir été violée par celui qui a désormais disparu de la scène médiatique.

L’animatrice a bien voulu en dire plus sur ce terrible événement dans son émission La Semaine des 4 Julie sur Noovo le 29 septembre dernier.

Les langues se délient

Durant l’émission, Julie Snyder avait pour invitée Pénélope McQuade, qui a également déclaré avoir été victime de Gilbert Rozon. Julie Snyder s’est alors confiée, dévoilant la raison précise pour laquelle elle n’a pu dire non avant que l’ancien producteur n’abuse d’elle.

Je voudrais juste dire à Gilbert Rozon que je n’ai pas pu lui dire non, parce que c’est arrivé pendant que je dormais. Je dormais dans un endroit où il y avait des gens de Juste pour rire (des artistes, des directeurs, des animateurs). À un moment donné, tout le monde est parti voir un spectacle. Je me suis endormie, et ça s’est passé pendant que je dormais. Je ne pouvais pas dire non, parce qu’on ne me l’a pas demandé.

a-t-elle déclaré comme le rapporte le Huffington Post.

Un récit à glacer le sang qui n’a pas manqué de faire réagir le principal intéressé. C’est à travers le biais de son avocat qu’il a nié catégoriquement les accusations de la présentatrice selon La Presse. Après avoir envoyé une mise en demeure à Julie Snyder ainsi qu’à Pénélope McQuade, il pourrait les poursuivre pour diffamation.

Si le procès de Gilbert Rozon se tiendra du 13 au 16 octobre prochain, la plainte de Julie Snyder ne sera pas prise en compte durant ce procès. La raison ? Les faits présumés qui se seraient déroulés à Paris datent de plus de 20 ans. La prescription entre alors en jeu en France.

Affaire à suivre…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,