Adriana Karembeu évoque son désir d’adoption et les réticences de son mari

Adriana Karembeu évoque son désir d’adoption et les réticences de son mari
Dans Parents d’abord, le podcast de Télé Loisirs, Adriana Karembeu se confie sur son envie d’adopter. Mais Aram, son époux, est sur la réserve.

Invitée de Parents d’abord, le podcast mensuel de Télé Loisirs, Adriana Karembeu a fait de touchantes confidences sur la maternité. Lors de cet entretien exclusif, l’animatrice de France 2 a évoqué son désir d’adopter plusieurs enfants. Déjà maman de Nina, âgée d’un an et demi et conçue par fécondation in vitro, l’ex-mannequin rêve de voir sa famille s’agrandir :

J’adorerais adopter. Si c’est ma propre décision, je veux adopter trois enfants, là, maintenant ! Je pourrais lancer des démarches, j’en ai très envie.

Explique-t-elle avant de préciser que son mari ne partage pas ses projets :

Pour mon mari, c’est un peu plus compliqué. Dans le couple, on est deux, il faut que j’en discute avec lui. C’est vrai qu’on a eu notre fille tard. Mon mari a 64 ans. C’est sa seule crainte, quand on ne va plus être là… Alors que moi, je me dis : « Les enfants seront ensemble, c’est rassurant. »

Livre-t-elle avant de préciser que son époux s’épanouit pleinement dans son rôle de père :

C’est un papa gaga, un papa poule. Il est trop content, Nina lui ressemble physiquement, et aussi de caractère.

Une maternité tardive

Au cours de l’interview, Adriana Karembeu confie qu’elle regrette de ne pas avoir donné la vie plus tôt :

Je me suis trompée. J’aurais dû faire un enfant avant pour pouvoir en faire plus. Après, ça s’est passé comme ça, j’ai réalisé trop tard. Et encore, je suis tellement reconnaissante que ce miracle m’ait été possible…

Avoue-t-elle avant de préciser combien elle est heureuse d’être devenue mère :

Tout le monde m’avait prévenue que ma vie allait changer. Mais je n’aurais jamais imaginé cela. Je suis remplie d’amour. Je ne pensais pas qu’on pouvait aimer à ce point. Ça prend toutes vos tripes, votre corps et vos pensées. Je suis prête à égorger quiconque représenterait un danger pour ma fille. Je suis une louve, un tigre, c’est fou. C’est quelque chose de très animal.

Maman pour la première fois à 46 ans, Adriana Karembeu espère qu’elle pourra connaître ce bonheur une seconde fois par le biais de l’adoption. Reste à convaincre Aram Ohanian.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :