Abusée, kidnappée, torturée… Paris Hilton raconte son enfance cauchemardesque

Abusée, kidnappée, torturée… Paris Hilton raconte son enfance cauchemardesque
Voir le diaporama
1 Photos
paris-hilton-kidnappee-elle-confronte-sa-mere-a-la-maltraitance-qu-elle-a-subie
Abusée, kidnappée, torturée… Paris Hilton raconte son enfance cauchemardesque
paris-hilton-kidnappee-elle-confronte-sa-mere-a-la-maltraitance-qu-elle-a-subie

Dans un documentaire poignant, Paris Hilton raconte le calvaire qu'elle a subi lorsqu'elle était petite. Ses parents l'ont envoyée dans un pensionnat où elle se faisait torturer et abuser.

L’enfance de Paris Hilton n’a pas été de tout repos. En effet, l’héritière de la fortune Hilton n’a pas grandi dans un cocon d’amour et de paix. C’est en tout cas, ce qu’elle raconte dans son documentaire This is Paris, sorti le 15 septembre, sur la chaine Youtube Originals.

Kidnappée dans son lit, une scène terrifiante

La jet-setteuse qui est aujourd’hui âgée de 39 ans raconte une histoire traumatisante et plus que violente. Âmes sensibles s’abstenir !

En effet, Paris Hilton affirme qu’elle a été kidnappée, chez elle, dans sa chambre, quand elle dormait. Dans ce documentaire, on apprend que des personnes l’ont sortie de son lit de force pour l’amener dans un pensionnat. La petite en pleurs a appelé ses parents en hurlant mais personne n’a bougé. Pire, ses parents se tenaient devant la porte d’entrée de la maison familiale. Ils ont regardé impassibles leur enfant se faire emmener de force, pétrifiée de peur ! Une drôle de façon d’éduquer sa progéniture.

Paris Hilton kidnappée: elle confronte sa mère à la maltraitance qu'elle a subie
Paris Hilton

Une sœur traumatisée

Cet événement terrifiant fait froid dans le dos. Les personnes qui lui ont fait subir ce triste sort, cette nuit-là, étaient des membres de la Provo Canyonn School qui se trouve dans l’état de l’Utah. Ils ont été appelés à la demande de ses parents pour que Paris suive sa scolarité dans ce pensionnat.

Nicky, la petite soeur de Paris, a assisté à la scène. La pauvre enfant était complètement déboussolée et n’a pas compris ce qu’il se passait, surtout lorsqu’elle est arrivée au petite déjeuner, le lendemain matin.

Ses parents étaient attablés comme si de rien n’était mais sa grande sœur n’est jamais descendue de sa chambre, puisqu’elle était déjà bien loin.

Le témoignage de Paris – aussi victime de violences conjugales – fait froid dans le dos :

Je pensais que j’étais en train d’être kidnappée. J’ai commencé à hurler, à appeler ma mère et mon père. Mais personne n’est venu. Alors qu’ils m’emmenaient, j’ai vu mes parents debout près de la porte, en train de pleurer. Je leur ai dit : ‘S’il vous plait, aidez-moi, qu’est-ce qu’il se passe ?’ Et personne ne me disait ce qu’il se passait.

Nicky s’est aussi souvenue :

C’était une nuit, en semaine. Et j’ai juste entendu que quelqu’un criait au meurtre. J’ai bien compris qu’il se passait quelque chose. Mais je n’avais pas compris que des gens étaient là pour la capturer.

Un internat qui ressemblait à une prison

Chaque jour passé dans cet internat était un enfer pour Paris qui se faisait maltraiter et humilier quotidiennement.

On ne peut pas en sortir. Tu es assise sur une chaise, à regarder un mur toute la journée et à te faire hurler ou taper dessus. J’ai eu l’impression que beaucoup des gens qui travaillaient là aimaient torturer des enfants et les voir nus. Ils nous prescrivaient tous ces cachets. Je ne savais pas ce que c’était. Je me sentais tellement fatiguée et engourdie.

Elle poursuit :

Certains élèves dans cet endroit étaient juste partis, éteints. Beaucoup étaient sous surveillance suicide. Et j’étais tellement effrayée que ça m’arrive que j’ai trouvé un moyen de ne pas prendre ces pilules. Mais à cause des rumeurs, ils ont trouvé un Kleenex avec tous les médicaments. J’ai été beaucoup punie pour ça.

Paris raconte en détail comment elle a été torturée, étranglée, battue et abusée. Impossible d’en parler à ses parents car ses tortionnaires dans le pensionnat lui faisaient du chantage !

Un calvaire dont elle a mis beaucoup de temps à se libérer et qui lui a laissé des traces dans vie ! Dans le documentaire, la mère de Paris dit n’avoir eu aucune idée de ce qu’il se passait dans cet établissement…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :