Valérie Benaïm (TPMP) à un médecin dubitatif face au vaccin : « Des gens comme vous font peur »

Valérie Benaïm (TPMP) à un médecin dubitatif face au vaccin : « Des gens comme vous font peur »
Valérie Benaïm n’a pas hésité à dévoiler le fond de sa pensée au docteur Gérard Delépine sur le plateau de « Touche pas à mon poste » au sujet du vaccin contre le covid-19

Le débat était une fois de plus houleux sur le plateau de TPMP ce mardi 4 janvier 2022. Cyril Hanouna recevait alors le médecin Gérard Delépine. C’est avec ce dernier que Valérie Benaïm a eu un échange tendu.

TPMP : Valérie Bénaïm sur le départ ? Cette affaire qui a provoqué "de grosses tensions" entre Cyril Hanouna et elle !
Cyril Hnaouna et Valérie Bénaïm @C8

Valérie Benaïm au bord des larmes

Une nouvelle fois, le covid-19 et le vaccin pour lutter contre celui-ci ont fait débat.

Ce n’est pas un vaccin ! Les injections qu’on nous donne n’ont rien avoir avec un vaccin ! Un vaccin selon Pasteur, ce sont des anticorps.

A déclaré le médecin qui ne semble pas en faveur de la vaccination pour tous. Cela n’a pas manqué de faire réagir Valérie Benaïm qui, d’ordinaire plutôt calme et posée, s’est emportée.

C’est grave ce que vous dites ! Vous avez une énorme responsabilité. Je suis un peu émue, pardonnez-moi, mais j’ai un ami qui est en réanimation en ce moment.

a-t-elle déclaré avant de reprendre la parole face au médecin qui tentait de la lui couper.

Taisez-vous ! Taisez-vous un instant ! Justement, il a écouté des gens comme vous ! Il a eu peur. Et je peux comprendre et entendre qu’on ait peur. Je peux entendre qu’on s’interroge. Il n’est pas vacciné. J’embrasse sa maman qui me regarde. […] Il est actuellement en réanimation, il est intubé. Il a 40 ans et pas de comorbidité, il est en parfaite santé. Des gens comme vous font peur ! Des gens comme vous sur des gens, qui déjà s’interrogent, ne font pas la démarche d’aller voir quelqu’un pour être soigné. Votre parole a une responsabilité.

Une situation qui divise les Français

Depuis le début de la pandémie, le coronavirus n’a pas manqué de diviser les Français entre ceux qui croyaient véritablement à la maladie et ceux qui n’y croyaient tout simplement pas. Désormais, c’est davantage la vaccination qui intrigue.

Alors que certaines personnes continuent de s’opposer à cette vaccination, Emmanuel Macron fait son possible pour que les réfractaires sautent enfin le pas. Une loi visant d’ailleurs à changer le pass sanitaire en pass vaccinale est actuellement examinée à l’Assemblée nationale.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :