TPMP : Cette chroniqueuse menacée de mort parle de son calvaire

TPMP : Cette chroniqueuse menacée de mort parle de son calvaire
Voir le diaporama
1 Photos
tpmp-cette-chroniqueuse-menacee-de-mort-parle-de-son-calvaire
TPMP : Cette chroniqueuse menacée de mort parle de son calvaire
tpmp-cette-chroniqueuse-menacee-de-mort-parle-de-son-calvaire

Ludivine Rétory @C8

C’est sur le plateau du « 6 à 7 » sur C8 qu’une chroniqueuse de TPMP a bien voulu se confier sur les menaces de mort dont elle est victime.

Ce lundi 22 novembre 2021, Ludivine Rétory et Maxime Guény étaient les invités du 6 à 7 sur C8 présenté par Bernard Montiel. La chroniqueuse de Touche pas à mon Poste a alors pu s’exprimer sur les menaces de mort terribles dont elle est victime.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LUDY💋 (@ludivineretory)

D’affreuses menaces

Après avoir apporté son soutien à Ary Abittan, accusé de viol, Bernard Montiel a été menacé de mort. Il n’est malheureusement pas le seul à recevoir de telles menaces. Ainsi, Ludivine Rétory a partagé sa terrible expérience avec les réseaux sociaux.

Moi, j’ai le désavantage entre guillemets d’être noire donc c’est très facile, les attaques racistes récurrentes. Les menaces de venir me lancer de l’acide en sortant du studio parce que je travaille avec Cyril.

a-t-elle déclaré. Ne se laissant pas faire, elle n’hésite pas à signaler ces commentaires à la plateforme Pharos mise en place par le ministère de l’Intérieur.

Je me suis déjà pris plein de choses, mais heureusement, Pharos est là et Pharos nous aide très, très bien.

Cette plateforme aide à lutter contre le cyberharcèlement, un fléau de plus en plus commun dans notre société.

TPMP : Cette chroniqueuse menacée de mort parle de son calvaire
Ludivine Rétory @C8

Maxime Guény apporte son soutien à sa collègue

Présent à ses côtés sur le plateau, Maxime Guény également chroniqueur pour TPMP, qui n’a jamais été victime de la sorte des internautes, a alors tenu à apporter son soutien.

J’ai la chance d’être assez protégé, mais la célébrité n’est pas la porte ouverte au lynchage. Rien n’empêche le manque de respect y compris lorsqu’on est dans la médiatisation.

Valérie Bénaïm, autre chroniqueuse de TPMP, avait également été menacée de mort après ses propos sur le rappeur Freeze Corleone en 2020. C’est en larmes qu’elle était revenue sur cet incident sur le plateau de TPMP.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :