The Voice – Kendji Girac revient sur ses débuts : « J’avais peur »

The Voice – Kendji Girac revient sur ses débuts : « J’avais peur »
A l'occasion des dix ans de "The Voice", Kendji, gagnant emblématique de la saison 3, revient sur son parcours auprès de Nikos Aliagas. Il raconte notamment les difficultés rencontrées peu après l'émission qui l'a fait connaître.

Kendji Girac : un talent phénoménal

Si tout le monde connaît aujourd’hui le nom du jeune homme de vingt-cinq ans, il n’en était pas de même il y a quelques années ! En 2013, l’oncle de Kendji Girac poste une vidéo de son neveu, dans lequel ce dernier reprend le tube de Maître Gim’s, Bella. Le chanteur et musicien tape dans l’œil de la production, qui l’invite à tenter sa chance lors des auditions à l’aveugle. Là, Kendji évite le drame de justesse : Mika est finalement le seul coach à se retourner pour lui ! Mais semaine après semaine, le jeune homme à peine majeur épate les coachs et se fraie un chemin dans le cœur du public. Chemin qui le mènera jusqu’à la finale de l’émission, qu’il remporte face à Amir notamment.

Depuis, la popularité de Kendji n’a pas faibli ! L’artiste a vendu plus de quatre millions d’albums et vient de rejoindre The Voice Kids en tant que nouveau coach. A la ville, il est l’heureux papa d’une petite fille et a même évoqué l’idée d’avoir un deuxième enfant.

Une autre vie

Dans un podcast mené par Nikos Aliagas, Kendji a accepté de revenir sur ses débuts, peu après sa victoire triomphale – avec 51% des suffrages, il détient un record dans le show musical. Le jeune homme confie que la principale difficulté de son accès à la notoriété a été la promotion de son tout premier album. L’artiste explique qu’il a d’abord eu du mal à s’habituer au rythme frénétique d’une tournée, qui pouvait le mener dans plusieurs villes en l’espace d’une journée ! Il confie en outre que cette urgence perpétuelle lui donnait presque l’impression de faire du « porte-à-porte » dans tous les endroits qu’il foulait.

Kendji Girac
Kendji Girac @Stephane Vansteenkiste/SIPA

Heureusement, Kendji ajoute qu’il a été très bien entouré, chose qui l’a aidé à s’acclimater à son nouveau quotidien !

J’ai eu la chance de tomber sur une bonne équipe eux aussi ils m’aidaient un peu, il y a des fois où j’étais un peu perdu, j’avais peur.

Une expérience d’abord difficile, donc, mais dont le chanteur garde aujourd’hui un beau souvenir !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article : ,
Hashtag(s) liés à cet article :