Sandrine Quétier a divisé ses revenus : Comment son changement de carrière a impacté son quotidien

Sandrine Quétier a divisé ses revenus : Comment son changement de carrière a impacté son quotidien
Passer de l’une des animatrices les plus populaires de TF1 à une actrice en devenir change forcément beaucoup de choses, à commencer par ses revenus. Ce n’est pas Sandrine Quétier qui dira le contraire.

En 2017, Sandrine Quétier a pris une décision forte dans sa carrière. Animatrice reconnue et appréciée de TF1, elle a décidé de changer de voie en se lançant alors pleinement dans une carrière d’actrice, à l’instar de Virginie Efira qui a parfaitement su faire la transition.

C’est tout un chapitre de sa carrière que Sandrine Quétier a décidé de tourner, elle qui a animé de nombreuses émissions sur TF1 de 2004 à 2017. Aujourd’hui, à 50 ans, elle aspire à autre chose.

Sandrine Quétier : Son ancien métier d’animatrice l’empêche de passer des castings
Sandrine Quétier @BestImage

Des revenus bien différents

Invitée sur le plateau de L’instant de Luxe pour Non Stop People, Sandrine Quétier a rapidement compris que Jordan de Luxe allait alors revenir sur un sujet croustillant, celui de l’argent.

 J’ai divisé mes revenus. Ça va être ça, votre question ? « Comment on vit dans l’après-télé ?

Le journaliste lui a alors demandé si elle gagnait bien 15 000 euros par mois pour l’émission 50’Inside sur TF1 comme il a pu l’entendre.

Non, on n’était pas dans ces eaux-là, mais je ne vais pas le dire.

a-t-elle déclaré avant d’ajouter.

J’avais un package global, qui comprenait Danse avec les stars et 50′ Inside. Ce que je peux dire, c’est que je gagnais très très bien ma vie.

Lorsque Jordan de Luxe lui a alors demandé si son salaire tournait plus autour de 50 à 60 000 euros par mois, Sandrine Quétier a simplement répété :

Je gagnais très bien ma vie.

Elle avoue que ses revenus ont désormais été divisés par quatre.

Un changement de carrière pas toujours évident

Malheureusement pour elle, devenir actrice alors que l’on a été animatrice pendant de si longues années n’est pas évident.

C’est extrêmement compliqué en France. Tout ce que je demande, c’est de passer les castings. Après, on me prend ou on ne me prend pas, mais je demande au moins à avoir cette opportunité-là. Ce n’est pas toujours le cas.

a-t-elle avoué.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :