On n’est pas couché : pour Thierry Ardisson « c’est devenu de la télévision bulgare »

On n’est pas couché : pour Thierry Ardisson « c’est devenu de la télévision bulgare »
Thierry Ardisson s'est montré plutôt vindicatif à l'heure de parler de l'actuel talk-show majeur de France 2 "On n'est pas couché"

Faut-il y voir un peu de ressentiment ? Longtemps, Thierry Ardisson a été le roi de la seconde partie de soirée sur France 2 avec Tout le monde en parle. De quoi expliquer ses critiques acerbes contre son successeur ?

Thierry Ardisson se lâche

C’est un documentaire qui s’annonce explosif le 4 mai prochain sur C8. Plus de 20 ans après, Thierry Ardisson revient sur la genèse de son émission, qui occupait le PAF et les discussions de 1998 à 2006. Mais c’est aussi l’occasion pour lui de donner son avis sur On n’est pas couché, l’émission de Laurent Ruquier, qui lui a succédé. Interrogé par Télé 2 semaines, il ne prend pas de gants à l’heure de qualifier le show actuel de France 2.

Ce n’est pas du tout le même deal. Ruquier dit à ses invités: ‘Vous venez chez moi, il y a deux chroniqueurs qui vont vous assassiner’. Et puis, il a de moins en moins de moyens. On n’est pas couché, c’est devenu la télé bulgare, éclairée à la lampe de poche. Dommage car c’est une bonne émission.

Surtout, c’est l’occasion pour lui de comparer avec son ancienne émission.

Je dis toujours à mes invités : ‘La moitié du temps, je la passe à faire votre promo et le reste, je m’amuse avec vous en faisant des interviews à la con.’ C’est le deal. Après, on est d’accord que c’est plus facile d’aller se faire sucer chez Drucker qu’emmerder chez Ardisson !

Voilà qui est clair !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :