Norbert Tarayre dans Mask Singer ? Il explique pourquoi cela est impossible

Norbert Tarayre dans Mask Singer ? Il explique pourquoi cela est impossible
Et si Norbert Tarayre participait à la quatrième saison de Mask Singer ? Le célèbre chef n’a pas manqué de répondre à cette question et d’expliquer la raison pour laquelle il ne pourrait pas faire partie des candidats du programme.

Face au succès de l’émission Mask Singer, TF1 a confirmé qu’une saison 4 allait bien voir le jour. Pour cette nouvelle saison, le jury fait peau neuve. En dehors de Kev Adams, qui reste encore dans le jury, ce sont trois nouvelles têtes qui vont l’accompagner pour cette nouvelle saison. Ainsi, il sera entouré de Vitaa, Chantal Ladesou et de Jeff Panacloc.

Mais qu’en est-il du casting ? Bien évidemment, impossible de le savoir. Cependant, ne comptez pas sur Norbert Tarayre.

Norbert Tarayre ne fera jamais Mask Singer

C’est auprès de nos confrères d’Ici Paris que Norbert Tarayre a expliqué la raison toute simple pour laquelle il ne participera pas à Mask Singer.

La raison pour laquelle je ne participerai jamais à Mask Singer est très simple, c’est que je chante très mal.

Vous l’aurez compris, Norbert Tarayre chanterait tellement mal que sa participation au programme est tout simplement impossible.

Il y a quelques mois, sur W9, lors de Tous contre le cancer, je devais pousser la chansonnette avec Stéphane Bern et Black M. Tous les deux m’ont dit ‘surtout, tu fais du playback’. Ils m’avaient entendu pendant les répétitions. Je peux tout faire, mais chanter, ce n’est pas possible.

Norbert Tarayre : Hospitalisé en urgence pour un pneumothorax
Norbert Tarayre @Instagram

Une nouvelle vie à Miami

Si les téléspectateurs peuvent retrouver Norbert Tarayre dans Le Combat des régions : Ma cuisine est la meilleure de France sur M6, cela fait déjà cinq ans qu’il ne réside plus en France. En effet, il s’est acheté une maison à Miami.

Grâce à la télé, je me suis fait un petit réseau et j’ai rencontré des Français qui se sont installés à Miami et m’ont encouragé à les rejoindre.

Explique-t-il alors.

Il s’agit là en tout cas d’une décision qu’il ne regrette absolument pas :

En Floride, je suis un gosse émerveillé. Pour moi, acheter aux États-Unis, c’était un délire. Je suis arrivé avec un visa touristique et j’ai acheté une petite maison, voilà, c’est le rêve américain. Je suis un gosse de 42 ans et j’ai bien conscience d’être un privilégié.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :