Les Reines du Shopping : Cristina Cordula accusée de grossophobie !

Les Reines du Shopping : Cristina Cordula accusée de grossophobie !
Le dernier épisode des Reines du Shopping a vivement fait réagir sur le Net. Et s'il a été commenté par de nombreux internautes, c'est parce que le thème de la semaine a provoqué la colère des téléspectateurs.

Cela fait maintenant plusieurs années que Les Reines du Shopping cartonne sur M6. Animée par Cristina Cordula, l’émission consacrée aux fashionistas rencontre un franc succès depuis six saisons et est diffusée en fin d’après-midi depuis le printemps 2013 . Chaque semaine, cinq femmes sont mise en lice et doivent respecter le thème imposé par la présentatrice.

Une tenue complète dans le thème de la tête aux pieds est exigée pour ne pas être classée hors-sujet. Lors de leurs déplacements dans les différentes boutiques de la capitale, les candidates peuvent aussi avoir la chance de tomber sur la pièce à shopper, choisie spécialement par Cristina Cordula. Une veste, foulard ou une paire de chaussures à adapter aux accessoires en vogue et qui peuvent rapporter beaucoup de points.

View this post on Instagram

La @fondationgoodplanet que je défends de @yannarthusbertrand – est en train de faire une superbe opération. 🙌 . Si vous avez des vieux bijoux que vous ne mettez plus, vous pouvez aller à la maison @arthusbertrand et ils les transformeront en des médailles super tendance ! 🤩 . Et si vous n’avez pas de bijoux, vous pouvez acheter ces médailles en ARGENT. . Tous les bénéfices de cette opération vont à la Fondation GoodPlanet. 🌍 . C'est une façon super stylée de protéger notre planète ! 👍 . . . #MédailleTerre #MédailleMer #MédailleAir #GoodPlanet #ArthusBertrand #FondationGoodPlanet #MaMédailleMaPlanète #BijouxResponsables #Bijoux #Engagé #Ecoresponsable #Savoirfairefrançais #Madeinfrance #Jewelry #YannArthusBertrand

A post shared by Cristina Cordula (@cristinacordula) on

Tous les vendredis, cinq candidates fans de mode se retrouvent au show-room parisien pour départagrer à l’aide de notes et réflexions de l’ancien mannequin brésilien, du genre plutôt sévère, laquelle aura acheté la tenue la plus juste.

Ce lundi 19 octobre débutait la nouvelle compétition de la septième saison. Le thème de la semaine était « Belle avec des formes« . Les candidates avaient pour obligation de créer un style « chic avec une pièce ample« . Le tout à à l’aide d’un confortable budget de 450€. Mais si l’animatrice croyait bien faire en mettant en avant toutes sortes de morphologies, son initiative n’a pas été très bien accueillie sur les réseaux sociaux. Cristina Cordula n’a en effet pas été épargnée sur la Toile, où elle a reçu nombre de critiques virulentes.

« Cristina n’aime pas les rondes »

D’après certains téléspectateurs, Cristina Cordula ne ferait rien pour améliorer l’image des femmes en surpoids dans le programme. Apparemment sensible aux clichés, l’animatrice mode de M6 a été accusée de ne conseiller que des vêtements amples aux femmes rondes, comme si elles n’avaient pas d’autre choix que de camoufler leurs formes. Une internaute a regretté :

Pourquoi quand on est ronde, on devrait être abonné au fluide selon Cristina ? Je ne suis pas d’accord. Cristina n’aime pas les rondes, malheureusement.

Une autre a renchéri :

Cristina a un discours démodé. Elle a loupé le train du body positive (être fier de son corps, NDR). C’est dommage.

Une grossophobie latente ?

D’après certains fans blessés par l’avis de Cristina Cordula, celle-ci placerait des propos grossophobes chaque semaine. D’ailleurs, selon eux, cette compétition spéciale femmes rondes ne serait qu’un moyen pour la chaîne de se racheter une image.

En 2018, une candidate avait déjà pointé du doigt dans les colonnes du journal La Montagne les conseils discutables de Cristina Cordula. Tout comme le choix des magasins de celle qui s’est auto-proclamée papesse de la mode en France :

Je dénonce le fait que j’ai eu beaucoup de mal à trouver mes tailles dans les magasins imposés pour le tournage. Alors que dans ma petite boutique de Cunlhat, je propose de 34 au 52, voire plus.

La plus française des Brésiliennes n’a pour le moment pas réagi à la polémique.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :