Les 12 coups de midi : Laurent vient de franchir une belle étape

Les 12 coups de midi : Laurent vient de franchir une belle étape
View Gallery
1 Photos
les-12-coups-de-midi-laurent-vient-de-franchir-une-belle-etape
Les 12 coups de midi : Laurent vient de franchir une belle étape
les-12-coups-de-midi-laurent-vient-de-franchir-une-belle-etape

Laurent des 12 Coups de Midi @TF1

Laurent continue son chemin en tant que maître de midi. Celui qui, de jour en jour, épate les téléspectateurs a eu la chance de franchir une nouvelle étape dans l’émission « Les 12 Coups de Midi ».

Si l’émission Les 12 coups de midi cartonne sur TF1, c’est aussi en raison des maîtres de midi qui ne manquent pas d’épater les téléspectateurs. Le programme, présenté par Jean-Luc Reichmann, a vu se succéder des candidats avec une culture générale très impressionnante. Ainsi, après Bruno, Eric mais encore Paul, c’est au tour de Laurent de briller tous les jours de la semaine dans l’émission.

Une étape franchie pour Laurent

Ce lundi 24 janvier 2022, le professeur de philosophie a pu participer pour la 12e fois au programme durant lequel il partage ses nombreuses connaissances. Soutenu par Éléonore, sa fille de 15 ans, Laurent a eu des mots très tendres pour sa progéniture.

C’est mon bébé, c’est mon amour, c’est ma vie.

a-t-il notamment déclaré face à Jean-Luc Reichmann. L’adolescente était ravie de pouvoir être présente pour son papa, d’autant plus que, durant ce nouveau numéro, il a franchi une étape très symbolique. En effet, il a pu franchir la barre des 100 000 euros.

C’est une belle avancée pour Laurent qui, le 18 janvier dernier, avait su découvrir que Julie Gayet se cachait derrière l’étoile mystère.

Les 12 coups de midi : Laurent vient de franchir une belle étape
Laurent des 12 Coups de Midi @TF1

Une profession qui n’était pas forcément une évidence

Si le Bordelais est heureux d’être professeur de philosophie, cela n’était pas forcément une évidence pour lui.

Je le suis devenu un peu par hasard.

Avait-il notamment confié au présentateur. Il a joué son avenir professionnel sur une note !

Quand j’étais au lycée, je voulais être prof d’anglais à la base. Et je me suis dit : « non, je serai prof dans la matière dans laquelle j’aurai la meilleure note ». Et j’ai eu ma meilleure note en philo. J’ai eu 17.

Un choix qu’il ne regrette pas et qui lui a notamment permis d’avoir une telle culture générale.

Reste désormais à savoir jusqu’où ira Laurent dans le jeu ? Parviendra-t-il à se placer sur le podium des plus grands maîtres de midi ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :