Laurent Ruquier poursuivi en justice !

Laurent Ruquier poursuivi en justice !
Furieuse, l’ex-productrice de Laurent Ruquier, Catherine Barma, envisage plusieurs actions en justice contre son ex-petit protégé !

Après 14 ans de diffusion, Catherine Barma, la patronne de Tout sur l’écran, qui produisait le programme réclame des comptes à Laurent Ruquier.

Quine salariés vont être remerciés

La sémillante et redoutée productrice considère que l’animateur doit prendre à sa charge une partie des indemnités de licenciement de la quinzaine de salariés qui vont être licenciés ce mois-ci suite à l’arrêt de l’émission.

L’animateur des Grosses Têtes refute toute responsabilité

Problème, la star de France 2 ne l’entend pas de la même oreille et réfute toute responsabilité. Confiant, l’animateur des Grosses Têtes sur RTL fanfaronne dans la presse en expliquant que Catherine Barma avait échoué dans toutes ses tentatives d’obtenir justice par le passé dans d’autres conflit du même type :

« Elle n’a pas eu beaucoup de chance dans ses procès ».

En effet, le procès intenté par Catherine Barma contre Thierry Ardisson pour récupérer une partie des recettes issues des adaptations étrangères de « Tout le monde en parle »,  s’est soldée par un échec le mois dernier lorsqu’elle a été déboutée par le tribunal de grande instance de Paris.

Elle menace d’un second procès pour plagiat !

Pourtant bien déterminée à mettre des bâtons dans les roues de son ancien poulain, Catherine Barma se réserve aussi le droit de mener une autre bataille. Cette dernière envisage d’intenter une action pour plagiat si la future émission de son ex-partenaire, baptisée « On est en direct », qui verra le jour cet automne le samedi soir sur France 2, ressemble trop au défunt talk-show. L’ambiance risque d’être très tendue à la rentrée dans les couloirs de France Télé !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :