Jean-Marc Morandini renvoyé en correctionnelle pour corruption de mineur de plus de 15 ans

Jean-Marc Morandini renvoyé en correctionnelle pour corruption de mineur de plus de 15 ans
Jean-Marc Morandini sera entendu pour corruption de mineurs de plus de quinze ans devant le tribunal correctionnel. Le Parquet de Paris a eu gain de cause auprès du juge.

Retour sur les faits

Il y a des histoires difficiles à oublier. En 2016, l’animateur Jean-Marc Morandini avait été mis en examen après que deux jeunes hommes l’ont accusé de corruption de mineurs. L’un des deux plaignants était mineur à l’époque des faits. A l’époque, l’affaire avait éclaté en scandale. L’animateur avait été placé en garde à vue. Le temps que les enquêteurs fassent la lumière sur les deux témoignages, cette dernière avait même été prolongée !

Pendant des semaines, Jean-Marc Morandini, ancien animateur d’Europe 1, avait gardé le silence avant d’organiser une grande conférence de presse pour s’expliquer. Il avait été lâché par tous ces employeurs, mais aussi par ses amis du milieu. Aujourd’hui, quatre ans plus tard, son affaire est relancée.

Une affaire qui s’éternise

Si cette affaire semblait loin dans l’inconscient collectif, elle a fait son petit bout de chemin dans le système judiciaire. Les plaintes ont d’abord été classées sans suite en 2017. Puis, en 2018, les plaignants ont acquis de la justice la reprise des investigations. Et c’est le 3 avril dernier que tout s’est accéléré quand le Parquet de Paris avait demandé le renvoi en correctionnelle de Jean-Marc Morandini après que ce dernier a subi une étude psychiatrique.

Aujourd’hui, après des mois d’attente, le présentateur de CNews connait son premier verdict. Le juge a tranché et Jean-Marc Morandini devrait bien subir un procès. C’est à la barre cette fois, et non en conférence de presse, qu’il devra s’expliquer.

Jean-Marc Morandini va faire appel

Les faits qui lui sont reprochés remontent à 2009 et 2013. Il est accusé de « corruption de mineurs de plus de quinze ans« . Un jeune homme l’accuse de lui avoir demandé de se masturber devant lui lors d’un casting pour la série que Jean-Marc Morandini produisait, les Faucons. Un autre adolescent l’accuse de lui avoir envoyé des SMS à caractère sexuel ! Des versions qui ne sont donc pas prises à la légère par la justice.

Selon l’avocate de Jean-Marc Morandini, Me Corinne Dreyfus-Schmid, ce dernier va faire appel de la décision du juge, comme elle l’explique à nos confrères du Parisien.

Le juge d’instruction a repris les réquisitions du parquet, malheureusement sans grand suspense. M. Morandini conteste depuis le début les faits qui lui sont reprochés. Il y avait deux plaignants, un a retiré sa plainte. Nous avions fait une demande d’actes, parce qu’il y avait une sélection de messages seulement dans le dossier, et pas leur intégralité. Cette demande a été refusée par le juge d’instruction en même temps qu’il renvoyait le dossier, nous allons donc faire appel de cette ordonnance de renvoi.

Si l’affaire suit son cours une date de procès devrait bientôt être fixée !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :