James Corden répond avec humour à la polémique autour du Carpool Karaoke

James Corden répond avec humour à la polémique autour du Carpool Karaoke
Une vidéo devenue virale accuse James Corden de ne pas conduire la voiture dans Carpool Karaoke. Amusé par la situation, l’animateur s’est défendu avec humour dans le Late Late Show.

Selena Gomez, Lady Gaga, Mariah Carey, Justin Bieber Nombreuses sont les stars à avoir chanté leurs plus grands titres aux côtés de l’animateur britannique James Corden ! Si la séquence cartonne à chaque fois et obtient des millions de vues sur YouTube, c’est une toute autre vidéo qui fait le buzz aujourd’hui. En effet, l’animateur de 41 ans est accusé de mettre en scène ses épisodes étant donné qu’une personne a fait circuler sur les réseaux sociaux une vidéo où l’on peut voir que la voiture n’est pas contrôlée par l’animateur.

« Je conduis toujours la voiture à moins qu’on ne fasse des choses dangereuses »

Face au buzz provoqué par cette vidéo amateur qui comptabilise plus de 13 millions de vues sur Twitter, James Corden a tenu à mettre les choses au clair en insistant : « C’est une émission de télé, tout n’est pas réel. » L’ami des stars a ajouté avec humour :

Je conduis toujours la voiture, à moins qu’on ne fasse des choses dangereuses, comme une danse ou un changement de costume, ou quand je suis ivre (…) Cette vidéo a été vue plus de 13 millions de fois, ce qui est plus que certains Carpool Karaokes !

Sur Twitter, certains fans de l’émission ont cependant défendu l’animateur en prouvant qu’il conduisait bien lors des épisodes avec Katy Perry et les One Direction ! James Corden a également ajouté lors d’un nouveau numéro du Late Late Show :

Je vous jure que 95% du temps, je mets vraiment en danger la vie des plus grandes pop stars du monde. Mais c’est une émission de télé, tout n’est pas réel. On tourne à 17 heures et pas après minuit, et on fait comme s’il était tard. Et je n’ai pas vraiment besoin que les stars qui montent dans ma voiture me déposent au travail. Je suis déjà au travail ! Et pas une seule fois, on n’a emprunté la file de co-voiturage.

Faute avouée à moitié pardonnée ?

Plus sur le sujet