Gérard Louvin « brisé » par les accusations d’inceste : Ses avocats s’expriment dans TPMP

Gérard Louvin « brisé » par les accusations d’inceste : Ses avocats s’expriment dans TPMP
Gérard Louvin et son mari Daniel Moyne sont au coeur d'une sombre affaire d'inceste. Ce lundi 25 janvier 2021, les avocats du producteur ont tenu à témoigner dans TPMP. Ils ont précisé que le couple était "broyé".

La vie de Gérard Louvin et de son époux Daniel Moyne vient de s’écrouler. Ce lundi 25 janvier 2021, Le Monde a publié le témoignage d’Olivier A., neveu du producteur. Le quotidien rapporte que le quadragénaire aurait porté plainte pour « viols sur mineur de moins de 15 ans par ascendant », « complicité de viols sur mineur par ascendant » et « corruption de mineur contre son oncle et son mari » le 8 janvier dernier.

Les faits seraient survenus quand Olivier A. était âgé de « 10-11ans« . Choqués par ces révélations, Gérard Louvin et son mari préparent leur défense. Maître Christophe Ayela et Maître Céline Bekerman, leurs avocats, étaient présents le même jour sur le plateau de TPMP.

Gérard Louvin "brisé" par les accusations d'inceste : ses avocats s'expriment dans TPMP
Gérard Louvin et son époux Daniel Moyne en soirée @Bestimage

Le couple déjà entendu en 2015

Gérard Louvin et Daniel Moyne ont déjà été entendus pour cette affaire à la fin de l’année 2015. Mais la plainte d’Olivier A. avait été classée sans suite quelques mois plus tard, en raison de la prescription. L’homme accuse ses ascendants de « nombreux actes d’agression sexuelle qui se sont aggravés jusqu’à l’âge de 14 ans ». Il affirme avoir été dans un premier temps « victime de caresses et de masturbations » avant d’avoir été contraint de « pratiquer des fellations sur la personne de Daniel Moyne ». Ces actes répétés l’auraient « détruit ».

Le producteur a toujours nié les faits, persuadé d’avoir été victime d’un chantage et accusant son neveu d’en vouloir à son argent.

« Il y a quelques chose de pas clair »

Sur le plateau de TPMP, Maître Christophe Aleya et Maître Céline Bekerman ont témoigné de la grande détresse dans laquelle se trouvait leur client :

Gérard Louvin est tombé de sa chaise. Dans cette affaire, Gérard Louvin aimait son neveu, il est broyé. Ils sont dévastés et abasourdis. Ils nous demandent de porter cette parole qu’on porte dans les médias et pour dire que ce n’est pas vrai.

Explique Maître Bekerman.

Les avocats ont également précisé que le neveu du producteur avait demandé 700 000 euros à son oncle et qu’ils étaient en possession d’un document à même de prouver ce « chantage à l’argent ».

C’est quand même bizarre, il y a quelque chose de pas clair dans cette histoire.

Ont-ils conclu.

Gérard Louvin a l’intention de porter plainte à son tour contre Olivier A. pour tentative d’extorsions de fonds » et pour « dénonciation calomnieuse ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :