Eric Zemmour tacle BHL et s’emporte contre le « racisme anti-blanc » !

Eric Zemmour tacle BHL et s’emporte contre le « racisme anti-blanc » !
Eric Zemmour a eu droit à un face-à-face avec Bernard-Henri Levy. C’est au sujet du racisme que le débat est devenu houleux.

C’est sur le plateau de CNews, ce vendredi 26 juin, qu’Eric Zemmour et Bernard-Henri Levy ont pu échanger durant une heure sur divers sujets sociétaux. Parmi eux se trouvaient la pandémie de Covid-19, la dernière œuvre du philosophe mais surtout le mouvement antiraciste qui a découlé de la mort tragique de George Floyd aux États-Unis.

C’est sur le mouvement Black Lives Matter qu’ils se sont exprimés et, comme à son habitude, Eric Zemmour n’a pas mâché ses mots.

Deux opinions divergentes

Eric Zemmour a tenu à pointer du doigter « la récupération idéologique du mouvement antiraciste qui est en réalité un mouvement raciste anti-blanc ». Il est allé plus loin en déclarant à Bernard-Henri Levy :

Ce mouvement, vous en êtes le père car vous avez été le fondateur de SOS Racisme. Vous avez mis la race dans la bataille politique. On ne s’en remettra jamais. Vous avez réveillé les racistes.

Il a ajouté :

Vous avez tué la France et même la République. Vous avez accouché d’un mouvement multiculturaliste, et pourtant les militants noirs vous détestent aujourd’hui.

Bernard-Henri Levy s’est bien évidemment défendu.

Votre raisonnement est absurde parce que SOS Racisme, c’est le contraire des séparatistes d’aujourd’hui.

Eric Zemmour a alors rétorqué :

Vous voyez l’histoire de France avec les lunettes de l’antifascisme. Ce que font aujourd’hui les militants antiracistes au nom de la race, c’est ce que vous avez fait au nom du fascisme.

Il s’est par la suite exprimé sur ceux qui déboulonnent les statues de figures historiques jugées racistes :

Les briseurs de statue, ils ne font que continuer votre boulot. Vous avez traité les grandes figures historiques de fascistes, ils les traitent de colonialistes.

Le célèbre chroniqueur a également tenu à revenir sur le déplacement de BHL sur l’île de Lesbos au large de la Grèce. Il s’y était rendu pour visiter un camp de migrants :

Quand vous allez à Lesbos, vous allez voir nos envahisseurs. N’en faites pas un titre de gloire. Le monde que vous dénoncez, c’est le monde que vous avez fabriqué. Le monde de la fausse solidarité international, des sans-frontières.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,