Dropped : Trois ans après le drame, la société de production condamnée pour « faute inexcusable »

Dropped : Trois ans après le drame, la société de production condamnée pour « faute inexcusable »
Trois ans après le terrible drame survenu lors du tournage de "Dropped", qui a coûté la vie à 10 personnes, la société Adventure Line Productions, qui produisait l'émission, a été condamnée pour "faute inexcusable".

C’était le 9 mars 2015. En tournage en Amérique latine, l’émission Dropped est le scénario d’un véritable drame. La collision de deux hélicoptères fait 10 morts. Les victimes : les deux pilotes, des membres de la production ainsi que trois sportifs de haut niveau qui participaient à l’émission, à savoir la navigatrice Florence Arthaud, le boxeur Alexis Vastine et la nageuse Camille Muffat.

Laurent Sbasnik, cameraman âgé de 40 ans, a lui aussi trouvé la mort lors de ce drame. Sa mère, son épouse et ses deux enfants ont décidé de porter l’affaire devant le tribunal des affaires de sécurité sociale (TASS) des Hauts-de-Seine. Ils réclamaient d’importants dommages et intérêts à son employeur, la société de production SAS Adventure Line Productions (ALP).

Lors de l’audience, qui s’est tenue le 27 novembre 2017, la société de production a indiqué, via son avocat, qu’elle « n’y pouvait absolument rien » dans cet accident, qui aurait été causée par une erreur de pilotage.

La société de production condamnée

Cependant, le 20 avril dernier, le tribunal a estimé « que l’accident du travail dont a été victime Laurent Sbasnik le 9 mars 2015 est dû à une faute inexcusable de la SAS Adventure Line Productions ». Par conséquent, la société de production a notamment été condamnée à payer 120.000 euros de dommages et intérêts à la famille du cameraman.

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :