Delphine Wespiser rancunière envers ses camarades de TPMP, elle ne leur pardonne pas !

Delphine Wespiser rancunière envers ses camarades de TPMP, elle ne leur pardonne pas !
La prise de position de Delphine Wespiser pour Marine Le Pen lors du deuxième tour des présidentielles a fait couler beaucoup d’encre et les chroniqueurs de TPMP ne l’ont pas vraiment soutenue. Elle revient sur cette période.

Ce mercredi 21 septembre 2022 marquait la journée de la paix. Pour l’occasion, Cyril Hanouna a voulu réconcilier les chroniqueurs de TPMP sur le plateau du 6 à 7 sur C8. Gilles Verdez a voulu présenter ses excuses à Delphine Wespiser.

Delphine Wespiser prête à avoir un enfant ? Ses confessions
Delphine Wespiser @BestImage

Une chroniqueuse abandonnée à son sort

On se souvient tous que, lors du débat d’entre-deux tours, Delphine Wespiser n’a pas hésité à apporter son soutien à Marine Le Pen du Rassemblement National. Elle a alors fait couler beaucoup d’encre et s’est attiré les foudres d’une grande partie des Français. L’ancienne Miss France n’a également pas pu compter sur le soutien des chroniqueurs de TPMP qui ont tous préféré ne pas intervenir.

Lorsque vous avez pris des positions très tranchées, nous vous avons laissé tomber; Cyril vous a soutenue, j’ai essayé de vous soutenir et vous m’avez dit un jour ‘Quand tu parlais, ton langage corporel te trahissais, tu n’avais pas l’air de croire à ce que tu disais’.

A déclaré Gilles Verdes avant d’ajouter :

Eh bien je m’en excuse, je n’ai pas été assez clair, Delphine, vous avez le mérite de prendre des positions claires, fortes, j’aurais dû plus être à vos côtés, maintenant je serai avec vous.

Elle donne sa réponse

Après une remarque de Matthieu Delormeau, Gilles Verdes a alors balancé le chroniqueur :

Avant que vous leviez un drapeau, si j’aborde ce sujet, je suis méritant de l’aborder parce que d’autres ici, que je ne nommerai pas […] d’autres continuent à se moquer de vous en coulisses ou sur le plateau […] J’avais dit que je ne nommerais personne […] mais le pire de tous c’est Matthieu Delormeau. Donc Delphine voulez-vous faire la paix avec moi, peut-être avec d’autres ?

Delphine Wespiser a alors répondu :

C’est vrai que cette période, j’ai essayé de l’oublier, j’ai plus ou moins réussi. Gilles tu soulèves et tu ravives des souvenirs en moi et c’est vrai qu’à cette période-là ou clairement tout le monde m’avait lâchée, je crois savoir que j’avais donné une interview qui disait ‘Quand on a des collègues comme ça, on n’a pas besoin d’ennemis’. Alors pour cette période et à tous…

La jolie rousse a ensuite levé le drapeau noir, signifiant ainsi qu’elle ne comptait pas pardonner à ses camarades.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :